World news CAMEROUN :: Le parti de Paul Eric Kingue entend frapper un grand coup, malgré sa jeunesse. :: CAMEROON CAMEROUN INFO - CAMEROUN ACTU
World news CAMEROUN :: Le parti de Paul Eric Kingue entend frapper un grand coup, malgré sa jeunesse. :: CAMEROON CAMEROUN INFO - CAMEROUN ACTU
 
CAMEROUN :: POLITIQUE
  • Source : Cameroon Tribune
  • vendredi 18 septembre 2020 17:30:00
  • 1539

World news CAMEROUN :: Le parti de Paul Eric Kingue entend frapper un grand coup, malgré sa jeunesse. :: CAMEROON CAMEROUN INFO - CAMEROUN ACTU

Le Mouvement patriotique pour un Cameroun nouveau (Mpcn) est bien en lice pour les élections régionales prévues le 6 décembre prochain. Selon son leader, Paul Eric Kingue, joint hier au téléphone par CT, c’est avant-hier, mercredi 16 septembre que la formation politique a bouclé le processus de sélection de ses candidats à ce scrutin. Il en ressort qu’une dizaine de militants iront à la conquête des suffrages lors des régionales.

Des militants qui auront dû remplir au préalable des critères précis : d’après Paul Eric Kingue, il leur fallait être à jour de leurs cotisations au sein du parti, être des membres à l’engagement éprouvé, et présenter en outre un bulletin de discipline exemplaire.

Pour la joute électorale qui est annoncée, le Mpcn est, disons, d’un optimisme mesuré. « Il ne faut pas que les gens oublient que notre parti est relativement jeune : il a été créé en juin 2017. Il faut avoir des ambitions, mais des ambitions réalistes », relève Paul Eric Kingue.

Et pour l’instant, ajoute-t-il, « le réalisme commande de concourir d’abord là où nous avons des conseillers municipaux ». Le parti, au sortir des élections couplées du 9 février 2020, a notamment remporté deux communes dans le Moungo, Njombe-Penja et Dibombari. D’où la décision de cibler ce département.

Pour le 6 décembre donc, Paul Eric Kingue dit pouvoir compter sur des conseillers municipaux qui respectent la discipline du parti. « Chez nous, on ne disperse pas les voix. Les conseillers sont tous dans la logique de faire grandir notre formation politique », conclut le président du Mpcn.

18sept.
Lire aussi dans la rubrique POLITIQUE

canal de vie

Vidéo