World news CAMEROUN :: Gestion du Covid-19 : Malachie Manaouda répond à Jean-Michel Nintcheu :: CAMEROON CAMEROUN INFO - CAMEROUN ACTU
World news CAMEROUN :: Gestion du Covid-19 : Malachie Manaouda répond à Jean-Michel Nintcheu :: CAMEROON CAMEROUN INFO - CAMEROUN ACTU
 
CAMEROUN :: POLITIQUE
  • Mutations : Guy-Roger Mvondo
  • lundi 20 juillet 2020 13:29:00
  • 1647

World news CAMEROUN :: Gestion du Covid-19 : Malachie Manaouda répond à Jean-Michel Nintcheu :: CAMEROON CAMEROUN INFO - CAMEROUN ACTU

Le ministre de la Santé publique s'est exprimé sur le sujet vendredi à Ebolowa.

La semaine qui vient de s’achever a fortement été marquée par la sortie musclée du député Jean Michel Ninctheu au sujet de la gestion de l’épidémie de coronavirus par le Ministre de la santé (Minsanté), Manaouda Malachie. Dans un pamphlet qui continue à faire des vagues dans les réseaux sociaux, le député de la nation accuse vertement le patron de la santé d’opacité dans la gestion du fonds covid-19. « Chaque semaine qui passe, est nimbée de rumeurs et de faits d'opacité, de surfacturations, de collusions et de conflits d’intérêts qui ont cours au Minsanté relativement à la gestion de la pandémie de covid-19 dans son ensemble », fait-il savoir.

Des allégations rejetées en bloc par Manaouda Malachie qui, dans une sortie accordée à la presse au terme de sa récente visite de travail à Ebolowa, déplore l’absence de méthodologie dans la démarche du député. « J’aurais aimé ne pas dire quelque chose sur ce genre de propos. Mais si vous m’y amenez, je voudrais tout simplement déplorer le fait qu’un député de la République puisse se déporter sur des réseaux sociaux pour poser une question sur un sujet aussi préoccupant, alors qu’il y a un mécanisme du contrôle de l’action gouvernementale qui est bien connu », regrette Dr Manaouda.

L’élu du peuple estime que le Minsanté, "qui se contente d’organiser les points de presse", est passé maitre dans l’art d’esquiver les parlementaires. « Quand pour s’exprimer sur une crise sanitaire, un ministre de la République choisit d’esquiver les parlementaires durant toute une session et préfère opter pour une conférence de presse (...), c’est hallucinant », observe Jean Michel Nintcheu. En réponse à cette remarque, Malachie Manaouda rejette la faute au Parlement. « Il se trouve que je n’ai pas reçu une interpellation par l’Assemblée nationale pour pouvoir répondre de tout ce qui est dit », argue-t-il.

A propos de l’état chaotique dans lequel se trouvent certains sites de prise en charge des patients, l'honorable Nintcheu fait remarquer que : « Le stade Mbappé Leppé, centre agrée Covid-19, n’a pas de lits et de toilettes. Un contrat de location de toilettes d’un coût de 100 millions de Fcfa par mois pose problème », dénonce l’homme politique qui pense qu’allure où vont les choses, « le compte d’affectation de lutte contre le covid-19 de 180 milliards sera détourné en masse et en bandes organisées ».

Sur ce point, le Minsanté suggère à son accusateur de se rapprocher des sources d’informations. « Pour une personnalité vivant à Douala comme lui, il serait loisible de se rendre au stade Mbappé Leppé, pour constater qu’il y'a plus de toilettes mobiles », rétorque-t-il. Et de conclure, « S’il était passé voir le ministre des Finances, il comprendrait que le fonds de dotation spécial n’est pas encore opérationnel », informe Malachie Manaouda.

20juil.
Lire aussi dans la rubrique POLITIQUE

canal de vie

Vidéo