CAMEROUN :: BCR à Bafoussam: un rapport d’enquêtes de la FOCACO accable l'entreprise Razel-BEC :: CAMEROON
CAMEROUN :: BCR à Bafoussam: un rapport d’enquêtes de la FOCACO accable l'entreprise Razel-BEC :: CAMEROON
 
CAMEROUN :: SOCIETE
  • Correspondance : FOCACO
  • mercredi 08 juillet 2020 09:44:00
  • 1061

CAMEROUN :: BCR à Bafoussam: un rapport d’enquêtes de la FOCACO accable l'entreprise Razel-BEC :: CAMEROON

Au Cameroun, la politique veut toujours que les routes soient en chaussées souples or celles-ci présentent certes des avantages mais, nécessitent un entretien qui s'avère couteux durant la vie de la structure. Il a été suggéré au Gouvernement camerounais de trouver un mode de construction des chaussées qui puisse allier durabilité, dureté et économie. C'est ainsi que l’AFD (Agence Française de Développement) a conseillé l'utilisation du Béton Compacté au Rouleau (BCR) comme revêtement des chaussées.

Le béton compacté au rouleau est un matériau défini comme étant un mélange, raide à

l’affaissement nul, composé de granulats, de ciment, et d’eau et d’adjuvants (éventuellement avec ajouts cimentaires), il est compacté en place en utilisant un matériel spécifique comme les finisseurs à haut pouvoir de compactage ou un matériel couramment utilisé en travaux public tel que les rouleaux compacteurs. A cet effet, pour la réfection des routes de la ville de Bafoussam, c’est la formule du béton compacté au rouleau (BCR) qui a été retenue.

La société française BTP Razel adjudicataire pour l’exécution de la construction des routes, environ 21,88 km reparti sur 18 tronçons, dans le cadre du programme « Capitales régionales », financé par les fonds C2D (Contrat de désendettement et de développement), a été chargée de l’expérimentation de l’utilisation du béton compacté au rouleau (BCR). Près de 2 ans déjà après le lancement des travaux, l’entreprise RAZEL maitrise-t-elle cette technique du BCR ?

La Fondation camerounaise des consommateurs (FOCACO) a inspecté à nouveau la réalisation de ces travaux au cours de *la période allant du 15 mai au 15 juin 2020* .

Plusieurs insuffisances persistantes ont été constatées sur la dizaine de tronçons ouverts à la circulation : la surface du béton présente des défauts tels que déchirures, ségrégation, zones desserrées ou détériorées par les opérations de construction. Le profil fini de la surface de plusieurs tronçons accuse des bosses et des creux supérieurs à 12 mm. L’écaillage du BCR . Rallongement de la distance de freinage : l’irrégularité du profil fini de la surface altère le niveau d’adhérence de la chaussée. Confort de conduite réduit : bruit de roulement et couche de roulement peu esthétique. Absence de signalisation verticale. Absence de dispositif de l’éclairage public

Recommandation:

Au vu de ces insuffisances persistantes, la FOCACO estime que la durée de vie de ces routes en BCR sera largement inférieure à la durée de vie des routes construites avec du béton bitumineux (BB), ce qui pénalisera les usagers de la route. A cet effet, conformément à la Loi-cadre poortant protection consommateur au Cameroun et du Décret portant code des marchés publics, la FOCACO exhorte le Ministre de l'habitat et du developpement urbain(MINHDU), maître d’ouvrage (autorité contractante), à prononcer l'exclusion de l'entreprise Razel-BEC de la commande publique pour une durée de 2 ans pour le motif de défaillance avérée dans l’exécution des travaux.

Contact presse : (+237) 699 52 87 06 Email : ayissiabena@yahoo.fr  https://youtu.be/h1PUDMLUKS0 

Fait à Bafoussam, le 16 Juin 2020

(é) Alphonse AYISSI ABENA
Président exécutif FOCACO www.focaco.org 

08juil.
Lire aussi dans la rubrique SOCIETE

canal de vie

Vidéo