CAMEROUN :: Vente à emporter : Le gouverneur du Littoral fait marche-arrière :: CAMEROON
CAMEROUN :: Vente à emporter : Le gouverneur du Littoral fait marche-arrière :: CAMEROON
 
CAMEROUN :: SOCIETE
  • Mutations : Renaud Inang
  • mercredi 08 avril 2020 12:19:00
  • 1861

CAMEROUN :: Vente à emporter : Le gouverneur du Littoral fait marche-arrière :: CAMEROON

Samuel Dieudonné Ivaha Diboua rapporte son arrêté qui interdisait depuis le 02 avril de consommer sur place dans débits de boissons.

A Douala, il est désormais permis de vider sa bouteille de bière, de jus ou de liqueur, dans un débit de b o issons. C’est du moins la principale information à retenir du message-porté du préfet du Wouri, Benjamin Mboutou. Dans ce document signé lundi, 6 avril, l’autorité administrative informe ses collaborateurs, les forces du maintien de l’ordre (Fmo) et les élus locaux que « Le gouverneur du Littoral vient de rapporter son arrêté portant interdiction de consommation sur place des boissons alcoolisées, hygiéniques et traditionnelles, des vins ».

En plus, le même préfet leur demande de continuer à appliquer les mesures prescrites par le Premier ministre, chef du gouvernement, notamment la fermeture à 18 heures des débits de boissons, restaurants, lieux de loisirs etc.

La communication du préfet précède l’arrêté régional du gouverneur du Littoral, signé le 2 avril, dans lequel Samuel Dieudonné Ivaha Diboua, portait à l’attention des populations de cette région que « Dans le cadre de la lutte contre la propagation du COVID-19, il est interdit pour compter de la date de signature du présent arrêté, la consommation sur place des boissons alcooliques, hygiéniques, traditionnelles et des vins dans les débits de boissons, stations-services, établissements commerciaux et autre lieux aménagés à cet effet ».

Le rétropédalage des autorités administratives, intervient au moment des exploitants de débits de boissons avaient déjà manifesté leur mécontentement.

Ces derniers ont même été reçus en audience par le gouverneur du Littoral vendredi, 3 avril. « La décision du gouverneur de la région du Littoral avait é té reçue comme un coup de tonnerre. Le week-end est devenu infernal pour nous qui avons des ventes à cons om mer sur place. Le message-porté est venu installer une accalmie », explique le président régional du Syndicat national des exploitants des débits de boissons du Cameroun (Synedeboc), Hervé Nana.

Bien avant la levée de cette interdiction, plusieurs consommateurs continuaient de s’abreuver autour des rasades, prétextant de ne pas être informés de la mesure prise par le gouverneur. Tout au long du week-end dernier, la détermination des Forces du maintien de l’ordre (Fmo) de mettre en application l’arrêté du gouverneur, s’est heurté e à l’habitude des consommateurs, adeptes de Bacchus, qui ont fait couler la bière à flots dans les artères de la ville de Douala.

08avril
Lire aussi dans la rubrique SOCIETE

canal de vie

Vidéo