CAMEROUN :: AUX SOIT-DISANT ÉLITES DES HAUTS-PLATEAUX:VOTRE MOTION DE SOUTIEN À PAUL BIYA EST SANS OBJET :: CAMEROON
CAMEROUN :: AUX SOIT-DISANT ÉLITES DES HAUTS-PLATEAUX:VOTRE MOTION DE SOUTIEN À PAUL BIYA EST SANS OBJET :: CAMEROON
 
CAMEROUN :: POINT DE VUE
  • Correspondance : CYRILLE KEMMEGNE
  • lundi 24 février 2020 16:41:00
  • 1969

CAMEROUN :: AUX SOIT-DISANT ÉLITES DES HAUTS-PLATEAUX:VOTRE MOTION DE SOUTIEN À PAUL BIYA EST SANS OBJET :: CAMEROON

Il sied que nous, fils et filles originaires du département des Hauts-Plateaux, répondions sans ambages à une poignée d'individus qui se sont retrouvés à la va-vite à Baham, pour pondre une motion de soutien au nom de notre département. À ces prétendues élites et forces vives, je voudrais simplement rappeler que, des fois, <<la parole est d'argent et le silence d'or>>. Après la mise à nu de votre créature Paul Biya par l'emblématique compatriote << Calibri Calibro>> et le président français Emmanuel Macron, il ne vous restait plus qu'une seule chose à faire: battre votre coulpe et faire profil bas. Vous auriez dû nous sevrer de la bêtise que vous avez pompeusement baptisée<< Motion de soutien des élites et forces vives des Hauts-Plateaux à Paul Biya>>.

Au nom de quel département parlez-vous? Nous sommes, certes, au crépuscule d'un probable remaniement ministériel, d'une redistribution des cartes et du partage très attendu par vous du gâteau national, après votre parodie d'élections du 9 février dernier. Mais de grâce, pataugez tranquillement dans la gadoue sans y entraîner l'ensemble des dignes populations des Hauts-Plateaux que vous ne représentez en rien. Mais alors en rien du tout ! Nous méritons mieux que les crachats que vous faites en l'air.

Lorsqu'on passe au tamis ou au crible de la critique votre sortie foireuse, il appert clairement que vous ne vous battez que pour vos strapontins et vos prébendes. Votre motion de soutien saugrenu, farfelu et bâclé trahit ni plus plus ni moins votre éternelle gourmandise. Savez-vous combien vous jetez le discrédit sur tout un département pour être mis en lumière aux yeux de l'homme dont vous êtes les créatures, selon vos propres termes ?

Nous, peuple des Hauts-Plateaux, disons non à cet absolu mépris. Mille fois non! Sachez que, comme l'enseignait à juste titre Bargey,<< LE MÉPRIS OUTRAGE PLUS QUE LA HAINE>>. Permettez-nous aussi de vous cracher à la figure notre désaveu, notre indignation et notre totale désapprobation. Diantre!

De votre motion de soutien sans queue ni tête, nous nous moquons comme de nos premières chemises. Nous nous en gaussons comme de l'an quarante ou du tiers comme du quart. Croyez-vous que nous sommes frappés d'amnésie ? Dans les Hauts-Plateaux comme dans tous les autres départements du Cameroun, les compatriotes ont compris qu'avec Paul Biya, on tire depuis 38 ans les plans sur la comète. Oui, bon sang de bon soir! Nous nous lassons de construire des châteaux en Espagne. Sous ce règne calamiteux, vous avez passé le plus clair de votre temps à déshabiller Saint-Pierre pour habiller Saint-Paul. Pardi! Pendant que le peuple a l'estomac dans les talons, vous bafrez comme des pourceaux et osez parler en son nom.

En vous voyant vous aplatir comme des carpettes devant Paul Biya, votre dieu de président, on sent bien que vous avez soif des nominations et que, pour cette seule cause, vous seriez tous prêts à boire la mer et les poissons. Rien ne vous interdit peut-être de vous pamer d'amour pour votre <<champion>> dont la descente aux enfers est déjà programmée. Faites-le sans nous entraîner dans votre chute collective. Vous ne rêvez que de vos jours filés d'or et de soie au détriment du peuple au carrefour de toutes les incertitudes. Mon œil !

Le bilan des noces de mercure du Renouveau dans les Hauts-Plateaux est apocalyptique. Et vous le savez mieux que quiconque. Je vois d'ailleurs la plupart d'entre vous, pâles comme la mort de votre régime, au moment de signer votre merde appelée<<motion de soutien>>. Vous croire tiendrait simplement du miracle. Même en décembre, on ne vous aurait jamais crus si daventure, on apprenait que vous êtes envoyés par le père Noël.Vous auriez eu l'intelligence de manger tous les mots sans relief ni consistance que vous avez étalés dans votre chiffon destiné à votre dieu, << le père du renouveau national>> en déchéance. Votre motion de soutien( pardon, votre motion de trahison) ennuyeuse et empreinte d'égoïsme pathologique est la preuve éclatante que, sans Paul Biya, vous mangeriez tous la viande enragée pour le restant de vos jours sur terre. Il y a quand même la manière quand on veut tondre les innocents. Sachez raison garder et mettre la pédale douce.

Vous êtes au quotidien un panier de crabes. Mais, vous faites mine d'être solidaires quand il faut défendre vos intérêts inavoués. Vos calculs se voient comme le nez sur la figure. C'est le début de la fin de votre système qui a cloué au pilori le peuple et dont le bilan est piteux. Tout pour vous la minorité. Rien pour l'écrasante majorité. Quand Dieu veut perdre quelqu'un, il le rend d'abord fou. Tout porte à croire qu'il veut vous perdre. Méditons ensemble ces mots que je soumets en particulier aux signataires de cette motion de soutien qui n'inspire que nausée et dédain :<< Il n'y a de si long jour qui ne vienne à la nuit>>. De la même façon, << Il n' y a de si belle rose qui ne devienne gratte-cul>>. À bon entendeur....

CYRILLE KEMMEGNE
(Journaliste, écrivain et président du Petit Parti Politique des Écrivains)

24févr.
Lire aussi dans la rubrique POINT DE VUE
Vidéo