CAMEROUN :: Tourisme médical de CAVAYE YEGUIE DJIBRIL en Europe: Le cri d'alarme du CODE :: CAMEROON
CAMEROUN :: Tourisme médical de CAVAYE YEGUIE DJIBRIL en Europe: Le cri d'alarme du CODE :: CAMEROON
 
CAMEROUN :: SOCIETE
  • Correspondance : La cellule de communication du CODE
  • jeudi 13 février 2020 17:48:00
  • 3834

CAMEROUN :: Tourisme médical de CAVAYE YEGUIE DJIBRIL en Europe: Le cri d'alarme du CODE :: CAMEROON

Selon des informations en provenance de nos cellules insurrectionnelles clandestines du Cameroun, Cavaye Yeguie Djibril,président de l’Assemblée nationale du Cameroun, devrait quitter le Cameroun cet après-midi à bord d’un avion médicalisé pour se faire soigner dans un hôpital en France ou en Belgique.

Cette énième évacuation sanitaire d'une autorité du Cameroun vers l'étranger questionne sur l'état d'abandon des populations au détriment de leurs intérêts égoïstes.

L’accès aux soins est un véritable parcours du combattant, au Cameroun. Les nantis et ceux qui sont dans les bonnes grâces du régime ne s’en préoccupent pas, puisqu’ils vont se soigner à l’étranger.

Une évacuation en Europe ! Parce que les dirigeants du Cameroun n'ont pas confiance en leur système de santé. Ils aiment tous le luxe: Voiture 4X4 dernier cri qui coûte au moins 70 millions de francs CFA, c'est la voiture des ministres camerounais. Mercedes dernier cri, téléphone portable dernier cri...Merveilleux n'est-ce pas ?

Dans le domaine de la médecine, les dirigeants camerounais refusent le développement.

A Yaoundé, l'Hôpital est une catastrophe.Idem pour Douala et bien d'autres villes comme partout ailleurs au pays. On peut y mourir de n'importe quoi, même des urgences élémentaires donc guérissables ou mêmes des simples interventions chirurgicales.

Il existe un hôpital de référence à Douala, Idem pour Yaoundé et plusieurs encore disséminés dans plusieurs localités camerounaises. Mais aucune personnalité de renom n'ira se soigner dans ces structures, pourtant théoriquement les plus important du pays puisqu'elles sont la référence.

Les autorités qui nous gouvernent trouvent peut-être avilissant, de fréquenter une structure sanitaire qu'ils réservent aux pauvres.

Du coup, les nantis vivent au Cameroun, mais ils ont tous leur médecin traitant en occident. . Advienne que pourra donc ! Mais en médecine, ça ne pardonne pas.

Ceux qui nous dirigent refusent catégoriquement d'investir dans le domaine de la santé. Mais ils en subissent les conséquences, comme tout le monde. Quand ils font face à une vraie urgence médicale, il meurent comme tout le monde, que ce soit dans les airs ou en occident.

Nous sommes dans un pays qui a de nombreuses priorités, où la majorité peine à se rendre à l'hôpital, où beaucoup ne mangent pas à leur faim. Cet argent que l'on dépense dans les évacuations sanitaires devrait servir à améliorer les plateaux techniques de nos pauvres hôpitaux, afin d’arrêter la spirale du tourisme médical

Pour le moindre malaise, les dirigeants du Cameroun se font évacuer très rapidement à l'étranger. Investir dans son pays dans la santé pour soit-même parait absurde à leurs yeux

Le constat est triste, et le même.

Tout se passe comme si les autorités camerounaises sont allergiques au développement quand il s'agit du domaine de la santé. Pourquoi ce refus obstiné de la technologie quand il s'agit de la santé pourtant primordiale ?

Il y a de l'argent pour mettre en place la haute technologie médicale pour prendre en charge toutes sortes de maladie, urgence ou non, sans nécessité d'évacuation en Europe.

Fait à Bruxelles le 13 février 2020

La cellule de communication du CODE (Collectif des Organisations Démocratiques et Patriotiques des Camerounais de la Diaspora)
Courriel: comitedecoordinationcode@yahoo.fr 
http://lecode.canalblog.com/ 

13févr.
Lire aussi dans la rubrique SOCIETE

canal de vie

Vidéo