CAMEROUN :: Les débats qui valent la peine : Sur les manifestations se rapportant à la ''victoire volée'' :: CAMEROON
CAMEROUN :: Les débats qui valent la peine : Sur les manifestations se rapportant à la ''victoire volée'' :: CAMEROON
 
CAMEROUN :: POINT DE VUE
  • Correspondance : Cbt. MbouaMassok
  • mardi 04 juin 2019 14:08:00
  • 2087

CAMEROUN :: Les débats qui valent la peine : Sur les manifestations se rapportant à la ''victoire volée'' :: CAMEROON

Pour des raisons qui sont les leurs autour des objectifs qu'ils se sont décidés de poursuivre au terme de la présidentielle ''PARTIELLE'' du 7 -10- 2018, les organisateurs des marches projetées pour les 1er et 8 juin 2019 font, dans plusieurs canaux de la popularisation de leur projet, citent le nom de Cbt. MbouaMassok comme étant une des personnalités partie prenante à l'organisation et de la réalisation des manifestations en vues.

Dans le but de favoriser que l'amalgame et la confusion ne l'emportent sur la clarté sur le sujet, nous nous proposons comme suit, de mettre les points sur les "j'' :
1- De tradition, il est connu que depuis une 40taine d'années de notre présence au Front de la résistance nationaliste Camerounaise et panafricaine, toujours nous annonçons et conduisons nous mêmes les opérations de résistance auxquelles nous sommes mêlés et avons un style particulier de les annoncer ;

2- Dans notre vie militante au Front de la résistance, c'est avec froideur dans l'appréciation et l'analyse profondément nationalistes des anciens et surtout des nouveaux venus dans l'arène politique en nous attardant sur aussi bien leur passé, leurs attitudes et idées présentes, que sur leur projection du Cameroun de demain sur la base entre autres de ces interrogations :

a) D'où vient-il ?
b) Pourquoi c'est maintenant qu'il vient dans notre camp à savoir, le camp de la résistance facilement ''confondable'' avec le camp dit de ''l'opposition'' ?
c) Qu'est ce qui paraît être présenté comme garanties de la pérennisation de la présence de l'individu ou de l'organisation dans notre camp ?

Du haut de tout ce qui vient d'être restitué à l'attention de vous mes cohéritières et cohéritiers et qui sous-tend notre engagement militant depuis des décades, je relève :

1- Que d'une part, nous ne sommes concernés ni de loin, moins encore de près par les manifestations projetées les 1er et 08 juin 2019 et toutes autres similaires, surtout tant que celles-ci resteront fondamentalement liées à la défense d'un vol d'une certaine victoire à l'élection présidentielle ''PARTIELLE'' du 7-10-2018, élection ''partielle'' que nous continuons, pour de multiples et multiples raisons, à récuser dans sa globalité ;

2- Que d'autre part, nous ne sommes plus disposés à nous intéresser aux révendications parcellaires du genre entre autres ''libération de tel ou tel de la prison'', tant nous nous proposons désormais de consacrer le restant de nos énergies globales à l'ultime bataille visant, par la tenue enfin d'un Conclave Populaire Souverain de Refondation du Cameroun, à libérer des régime et système qui empestent nos exigences depuis 1957, aussi bien les plus de 25 millions de citoyens que compte le Cameroun de notre époque, que de la totalité de la richesse du ''Jardin que nos aïeux ont cultivé'' et nous ont légué. Cette position définitive de résistance nationaliste se justifie surtout désormais où les preuves irréfutables inondent, qui indiquent avec clarté que nos populations ne peuvent plus rien, mais alors PLUS RIEN attendre du type de gouvernance et système entre autres totalitaires et arrogants, immoraux, mensongers, prédateurs aux leaders désormais totalement croupissants, à l'image des deux plus hauts placés que sont leurs ''honorable et excellence'' Niat et Biya.

Avec vous nationalistes et résistants au Front, nous voudrions partager, dans la perspective du lancement à nouveau de l'Opération ''Résistance Jusqu'au But'' qui vise la neutralisation des régime et système jusqu'à date régnants chez nous au grand mal de nos communautés et au risque du péril de notre cher pays, ces hautes réflexions de deux de nos brillants devanciers tombés au Front pour la cause que nous nous devons de poursuivre, pour la lutte nationaliste que nous nous devons de poursuivre et de parachever :
''...Nos rangs sont ouverts à tous nos compatriotes, mais ne nous suggérée pas de confier le flambeau de notre lutte au premier venu'' (Um Nyobe) ;
''...Je pensais pour ma part que l'ANC ne devait participer qu'aux campagnes qu'il dirigeait. Ce qui m'interessait, c'était de savoir qui en tirait le bénéfice et non si la campagne réussissait'' (Madiba Mandela) ;
''...La résistance pacifique non violente est efficace tant que votre adversaire adhère aux mêmes règles que vous. Mais si la manifestation pacifique ne rencontre que la violence, son efficacité prend fin''. (Madiba Mandela).

Que la solidarité de tous soit la garantie de la sécurité de chacun.
Vigilance, Vigilance, Vigilance.
En toute humilié,
En tout nationalisme donc,
En tout Umisme
Cbt. MbouaMassok
Résistant Camerounais
Rebelle Morale

04juin
Lire aussi dans la rubrique POINT DE VUE

canal de vie

Vidéo