CAMEROUN :: SANTE : UN NOUVEAU CENTRE D’HEMODIALYSE A DOUALA :: CAMEROON
CAMEROUN :: SANTE : UN NOUVEAU CENTRE D’HEMODIALYSE A DOUALA :: CAMEROON
 
CAMEROUN :: SANTE CAMEROUN :: SANTE : UN NOUVEAU CENTRE D?HEMODIALYSE A DOUALA :: CAMEROON
  • Camer.be : Ortanse Ngankou
  • vendredi 29 mars 2019 14:05:00
  • 14770

CAMEROUN :: SANTE : UN NOUVEAU CENTRE D’HEMODIALYSE A DOUALA :: CAMEROON

Doté de 20 postes de dialyse entièrement équipé des machines de dernière génération, pour une capacité fonctionnelle de 60 patients au quotidien. Il est logé dans les locaux de la clinique IDIMED.

C’est un nouveau jour qui se lève pour les patients souffrant d’insuffisance rénale au Cameroun à partir du 04 avril prochain. Ce jour là sera inauguré à Douala, capitale économique du Cameroun, le tout premier centre de dialyse fonctionnel 7/7 jours. Il s’agit du CENTRE D’HEMODIALYSE DE DOUALA (CHD), logé dans les locaux de la clinique IDIMED à à Bonapriso. Entre consultations, coup de fils, réunions avec ses collaborateurs, le Dr Rudolph Fonkoua, co promoteur de cette structure médical a trouvé une minute pour le présenter au reporter. « Le CENTRE D’HEMODIALYSE DE DOUALA (CHD) a quelques spécificités. Et en plus du fait que nous allons utiliser des équipements de dernière génération, il faut aussi dire que notre capacité d’accueil nous permet de prendre en charge au même moment 20 cas au même moment… ».

Dans une salle hyper sécurisé et surtout comme aseptisée, l’on peut admirer une vingtaine de lit de dialyse flambant neufs et autres machines bien installés. Pas question pour le patient de s’ennuyer pendant l’opération : il peut regarder un téléviseur installé sur son lit, et même se connecter. Le Dr Fonkoua semble pourtant relativiser ce confort. Pour lui, le plus important est l’objectif qu’il s’assigne en posant cet acte. «Par ce centre, nous voulons appuyer les efforts du gouvernement dans le cadre de la prise en charge des malades souffrant de cette pathologie. Ce centre est aussi notre modeste contribution pour cette cause qui relève plus d’humanitaire… »

Forte demande

En attendant son ouverture, il faut reconnaitre que Le CENTRE D’HEMODIALYSE DE DOUALA (CHD) arrive dans un contexte ou malgré la création dans chaque région du Cameroun d’un centre de dialyse, la demande est toujours forte. « Ce sera une véritable aubaine. J’ai mon époux qui est toujours obligé de rentrer précipitamment du Cameroun pour son rendez vous medical en France. Avec ce nouveau centre, j’espère que ce ne sera plus le cas… » Déclare Monique, cadre dans une compagnie d’assurance. Au Cameroun des études parcellaires ont été faites et indiquent qu’à peu près 13,4% des cas d’hospitalisation dans la région où l’enquête a été menée concerne les maladies rénales. Dans cette même région, l’insuffisance rénale chronique touche plus la population rurale qu’urbaine.

29mars
Lire aussi dans la rubrique SANTE

canal de vie

Vidéo