Camer.be
Cameroun: L'association Aaelypm connecte le lycée de Penka-Michel à l’excellence :: CAMEROON
CAMEROUN :: SOCIETE
  • Camer.be : Par Guy Modeste DZUDIE, à Penka-Michel
  • mercredi 20 février 2019 10:24:00
  • 816

Cameroun: L'association Aaelypm connecte le lycée de Penka-Michel à l’excellence :: CAMEROON

Au nom de la solidarité intergénérationnelle, les anciens apportent des appuis multiformes à la bonne marche de cet établissement.

I-Des primes pour les meilleurs élèves

Nimpa Fona Charlotte, 13 ans et élève au lycée bilingue de Penka-Michel magnifie l’excellence en ce mois de février 2019. A la veille de 53eme édition de la célébration de la fête de la jeunesse, elle fait partie de la kyrielle des lauréats primés par les membres de l’association des anciens élèves du lycée bilingue de Penka-Michel(Aaelypm). Elle tient le 1er rang des récompensées dans la catégorie fille avec une moyenne de 18,45 sur 20 au terme de l’année académique écoulée. Elle est loin d’être la seule a salué l’acte posé par les ainés de l’Aaelypm. Flore Dassi, élève en Form IV de la section anglophone de ce lycée trouve cette initiative louable, et souhaite que le renforcement du bilinguisme et de l’excellence soit un couple parfait pour l’essor du lycée bilingue de Penka-Michel.

Paul Nanfack, proviseur de cet établissement entrevoit l’avenir de son établissement avec beaucoup d’optimisme grâce au soutien des membres de l’Aaelypm. Dans le mot de bienvenue prononcé le 9 fevrier dernier à l’occasion de la cérémonie de remise des prix organisée par l’Aaelypm en faveur des meilleurs du lycée bilingue de Penka-Michel, Paul Nanfack, proviseur du lycée de Penka-Michel a salué la présence massive des uns et des autres et s’est dit combler de l’initiative des membres de l’Aaelypm qui consiste à donner un nouvel élan à l’éducation scolaires des enfants. Il les a exhorté à la consolidation des efforts pour la pérennisation de la journée. L’autorité administrative, à son tour n’a pas caché sa satisfaction de l’initiative en tant que premier acteur du développement de la localité. Il qualifie cet engagement des membres de l’Aaelypm comme « un jalon qui vient d’être posé pour le développement et la promotion de l’excellence chez les jeunes ». En s’adressant aux élèves, Hervé Sidoine Lando Kanouo, le président de l’Aaelypm a laissé entendre qu’ « il ne suffisait plus d’être meilleur, mais plutôt d’être excellent pour tenir le flambeau de la réussite dans la vie ». Apres avoir exhorté les élèves à plus d’assiduité dans les études, il a réaffirmé son engagement à poursuivre des actions en faveur de ses cadets. Tout comme, il a glissé un mot aimable à l’endroit des encadreurs.« Les efforts des élèves qui viennent d’être magnifiés ont vu le jour grâce aux dévouements et aux engagements du corps enseignants ». Ainsi, le président de l’Aaelypm a remercié le courage des enseignants pour leur sacrifice des mois durant. Quant aux organisateurs de cette cérémonie de remise des prix, la communauté éducative soutient qu’ils doivent être vivement remerciés pour la volonté de faire hisser le niveau des élèves du lycée bilingue de Penka-Michel. Pour lui, cette action ne peut être qu’un défi pour les futurs bacheliers de cet établissement. Pour Hervé Kanouo, président de l’Aaelypm, les élèves pouvaient encore mieux faire pour faire valoir leurs réelles performances. Par ailleurs, il a mis l’accent particulier sur la prise en compte des dimensions genres dans le système scolaire de la localité. Il s’agit d’inscrire plus de filles à l’école et de renoncer à certaines pratiques sociétales nocives, à savoir le mariage précoce, l’exode précoce. Pour encourager les initiateurs dans leurs actions, l’autorité administrative convie les parents d’élèves au suivi des enfants. Il en est de même pour tous les acteurs impliqués dans l’éducation des enfants.

II-Après de l’eau, des latrines écologiques en perspectives

« Aujourd’hui, nous sommes heureux d’avoir posé les jalons et célébré avec faste quelques actions :la construction d’un point d’eau à motricité humaine rétrocédé au lycée de Penka-Michel avec l’appui d’un partenaire canadien , puis le lancement de la bourse de l’excellence scolaire. A côté de cela de nombreuses rencontres sportives et récréatives pour consolider les liens d’amitié et de fraternité. Le chemin est encore long et les chantiers sont nombreux.» Ces propos reviennent à l’esprit de Hervé Kanouo et de tous ses camardes de l’association des anciens élèves du lycée de Penka-Michel. Après avoir remis des prix aux meilleurs élèves de cet établissement pour la deuxième fois, ils ont opté de battre pour la construction des latrines écologiques dans ce lycée. Des études de faisabilité sont en cours. Hervé Sidoine Lando Kanouo croit fort à la matérialisation de ce projet. Pour lui, ce sera une solution pour assurer la propreté et l’hygiène à l’école. Surtout que cette localité, plusieurs enquêtes alertent sur le problème de l’hygiène défectueuse des sanitaires scolaires. Cette situation est souvent cause d’accidents et de problèmes de santé chez les élèves.. Or, l’hygiène et la sécurité dans les sanitaires des établissements scolaires est un sujet de santé publique, qui concerne aussi bien les collectivités propriétaires des établissements que les représentants de l’éducation nationale exploitant les bâtiments, les médecins et, bien entendu, les élèves. Le nouveau défi lancé par l’Aaelypm répond aux exigences d’entretien et d’hygiène imposées par les établissements scolaires et respecte, de plus, les règles d’accessibilité pour les handicapés. Chaque toilette sera revêtue de carrelage toute hauteur avec plinthes à gorge et
joints imputrescibles. Ce type de revêtement allie la facilité du nettoyage et l’anti graffiti. Chaque toilette est équipée d’un lave-mains avec sèche-mains et savon automatique pour une meilleure hygiène. La mise à disposition de lave-mains individuel dans chaque toilette résout le problème du regroupement des élèves devant les lavabos collectifs. La cuvette inox suspendue est équipée d’une chasse d’eau automatique afin de pallier la négligence de certains élèves. Le nettoyage des sols, effectué par commande centralisée à l’aide de buses haute pression, peut être déclenché entre chaque interclasse et aide ainsi au maintien de sanitaires propres.

III-Le devoir de solidarité et de fraternité via l’école

Au rang des anciens élèves du lycée bilingue de Penka-Michel réunis au sein de l’Aaelyp, l’on de nombre des figures fortes de la société. Journaliste chevronné, commissaire de police, lieutenant de douane, enseignants, médecins et chefs d’entreprise. En fait, le 09 février 2019 à Penka-Michel, la majorité des membres de l’Aaelypm présentait le visage des personnes qui ont réalisé leurs rêves d’enfants grâce à leur formation scolaire et universitaire. Et pourquoi ne doivent pas tenir la main aux autres au nom de la solidarité et fraternité intergénérationnelle ? Celle-ci est constituée par un échange dynamique entre toutes les générations. Le rôle à jouer par chaque acteur sera différent. La solidarité ne sera pas uniquement d’ordre social, mais également matériel. Si les jeunes ont besoin des personnes plus âgées pour former leur avenir, les ainés ont également besoin de l’aide de ces derniers pour pouvoir affronter la réalité existante. C’est cet échange qui va constituer la solidarité intergénérationnelle. Chacun de ces acteurs essaie d’obtenir des autres les éléments dont ils ont besoin. Les échanges peuvent être sociaux ou matériels selon le cas. La réciprocité est la base d’une bonne solidarité intergénérationnelle. La solidarité intergénérationnelle a un impact important dans l’économie d’une nation. Elle pourrait influencer sa croissance, sa politique, ses ressources, etc. La solidarité intergénérationnelle pourrait se manifester par l’éducation des tout-petits, le remboursement des dépenses de santé, la prise en charge de la retraite, etc. En économie, l’explication de la solidarité intergénérationnelle est simple. Les acteurs se divisent en trois générations : les enfants, les parents et les grands-parents seniors. Un important transfert s’opère entre eux. Pour les seconds, l’éducation de leurs enfants et les soins médicaux constituent la majeure partie de leurs dépenses pécuniaires pour les générations en dessous d’eux. Pour leurs ainés, ce sont plutôt le financement de la retraite et de la protection santé qui leur incombent.

Liste des membres du nouveau bureau AAELYP

Président : KOUOKAM Hippolyte

1er Vice-président : KENGNE Willy Valdès

2ème Vice-président chargé des projets et affaires académiques:TCHEKOTE Hervé

3ème Vice-président chargé de la diaspora : PIFFO Jeanne Armelle

Secrétaire Général :FOSSI Aurelien

Secrétaire Général Adjoint :MABOU SIMEU Franklin

Commissaire aux Compte : DJIOKENG Carine Flore

Conseiller Juridique : MBAH Helga

Chargé du sport et affaires culturelles : KENGNE Eric Honorus

Chargé de la communication et relations publiques :NKONLA Rosine

Trésorier :TIOWA ZOGNI Aurelie

20févr.
Lire aussi dans la rubrique SOCIETE
Vidéo