Camer.be
RD CONGO :: Congo RDC: Antoine Félix Tshisekedi Tshilombo prête serment pour une transition historique :: CONGO DEMOCRATIC
RD CONGO :: POLITIQUE
  • Camer.be : Hugues SEUMO
  • jeudi 24 janvier 2019 17:16:00
  • 1384

RD CONGO :: Congo RDC: Antoine Félix Tshisekedi Tshilombo prête serment pour une transition historique :: CONGO DEMOCRATIC

Pour la première fois depuis l'indépendance de la République démocratique du Congo , l'histoire retiendra qu'une passation du pouvoir politique s'est faite ce jour entre les présidents sortant et entrant dans le plus grand pays d'Afrique centrale.

"Moi Félix Antoine Tshisekedi Tshilomobo, élu président de la République démocratique du Congo..." L'opposant Félix Tshisekedi est officiellement devenu ce jeudi le cinquième président de la République démocratique du Congo.

Il a prêté serment ce jeudi au Palais de la Nation à Kinshasa devant le président kényan, Uhuru Kenyatta, les membres du corps diplomatique, de l'armée, des magistrats et de quelques congolais invités qui ont eu accès au palais.

Parmi les invités se trouvaient également le président de Commission électorale Corneille Nangaa, Vital Kamerhe, l'allié de Félix Tshisekedi ou encore Emmanuel Shadary, candidat malheureux du FCC (majorité présidentielle).

La Tanzanie, la Namibie, le Zimbabwe et le Burundi ont délégué leurs vice-présidents. Le président de la Chambre des représentants du Maroc y était également présent, sans oublier, le Premier ministre gabonais, les ministres des Affaires étrangères de l’Angola et du Congo, le ministre des PME de l’Afrique du Sud, le ministre de l’Irrigation et des Eaux de l’Egypte et le commissaire chargé des Affaires politiques de l’Union Africaine (UA), les membres du FPI (Front populaire Ivoirien) avec pour tête de file Affi Nguessan.

Par cet acte, le nouveau président élu de la République Démocratique du Congo s’est engagé à respecter la Constitution, à ne se laisser guider que par l’intérêt général de la Nation et à remplir loyalement les fautes fonctions qui lui sont confiées.

Il remplace ainsi Joseph Kabila Kabange qui a dirigé le Congo RDC pendant 18 ans.

Avant de recevoir l'étendard national des mains du président sortant Joseph Kabila, un exemplaire de la Constitution et les armoiries, il a été acclamé par de milliers de ses partisans mêlés aux officiels dans l'enceinte du palais de la Nation et à proximité.

"C'est un jour historique. Nous ne célébrons pas la victoire d'un camp contre un autre, nous honorons un Congo réconcilié", a déclaré le président de la RDC, promettant de construire un pays qui "ne sera pas un Congo de la division, de la haine ou du tribalisme".

Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo a rendu hommage à Joseph Kabila au cours de son premier discours en tant que président de la RDC.

« Nous portons dans notre tradition de notre combat par l’instauration d’un Etat de droit (…). Nous avons été votre fervent adversaire (…). Votre action s’inscrit dans l’héritage de vos prédécesseurs. Veillez recevoir nos félicitations », a t-il déclaré au Palais de la nation où il a prêté serment ce jeudi 24 janvier 2019.

“C’est ici l’occasion d’exprimer notre profond respect à notre frère Martin Fayulu avec lequel nous avons mené ce combat politique depuis plusieurs années. L’engagement de ce véritable soldat du peuple, est un exemple pour la vitalité de notre démocratie et la responsabilité civique de chaque congolais”, a déclaré Félix Tshisekedi, président de la République Démocratique du Congo.

LIRE AUSSI: CONGO RDC: QUI EST FÉLIX TSHISEKEDI ?

Le nouveau président congolais Félix Tshisekedi a été obligé d'interrompre pendant douze minutes son discours d'investiture, victime de l'"émotion", sous les yeux de son prédécesseur Joseph Kabila, des invités officiels et de centaines de ses partisans. Ce qui a eu pour conséquence l'interruption temporaire de la retransmission en direct de la cérémonie par la Radio Télévision Nationale Congolaise, “RTNC”.

"Ca ne va pas", a déclaré M. Tshisekedi, avant de s'arrêter au milieu de son discours.

Plus de peur que de mal, la retransmission a repris au bout de douze de minutes avec le retour du nouveau président à la tribune, sous les cris de joie de ses supporteurs mêlés aux invités officiels.

M. Tshisekedi a promis à ses compatriotes un Etat de droit où la séparation des pouvoir sera une réalité. Il a affiché sa volonté de mettre fin au règne des groupes armés qui endeuillent le Congo.

"C'est un jour historique. Nous ne célébrons pas la victoire d'un camp contre un autre, nous honorons un Congo réconcilié", a déclaré le président de la RDC, promettant de construire un pays qui "ne sera pas un Congo de la division, de la haine ou du tribalisme".

À 55 ans, Félix Tshisekedi devient officiellement le 5ème président de l’histoire de la République Démocratique du Congo.

Bien qu'il soit président, Félix Tshisekedi devra cohabiter avec Joseph Kabila dont le parti politique contrôle l'Assemblée nationale. Les deux camps devront trouver un accord de gestion du pouvoir.

24janv.
Lire aussi dans la rubrique POLITIQUE
Vidéo