Ce qui attend le Cameroun en 2019 - Elections : Rien de sûr :: CAMEROON
Ce qui attend le Cameroun en 2019 - Elections : Rien de sûr :: CAMEROON
CAMEROUN :: POLITIQUE
  • Le Jour : Jules Romuald Nkonlak
  • mardi 15 janvier 2019 01:00:00
  • 1537

Ce qui attend le Cameroun en 2019 - Elections : Rien de sûr :: CAMEROON

Les législatives et les municipales auraient dû se tenir en 2018. On les attend cette année. Sans certitude.

Après le feuilleton haletant de la présidentielle 2018, l’année 2019 offrira-t-elle aux Camerounais d’autres joutes électorales ? L’attente de toutes les façons est grande, car beaucoup pensent que la dernière élection a marqué le début d’une nouvelle ère que les élections municipales et législatives devraient conforter. Mais sur celles-ci planent bien des interrogations. L’une d’entre elles concerne le cadre dans lequel les prochaines élections devraient se tenir.

Pour les leaders de l’opposition, il faut un autre code électoral. «Compte tenu du calendrier parlementaire et du calendrier électoral, le dialogue politique devant conduit à la réforme consensuelle du système électoral devrait se tenir avant la fin du mois de février, c’est à dire avant la session parlementaire de mars, si l’on veut que les résolutions de ladite réforme soit soumise aux parlementaires et que les lois qui en découleront permettent à temps de préparer le double scrutin de septembre 2019. Par avance je vous annonce que dans les prochains jours le MRC rendra publiques ses propositions enrichies pour la réforme de notre système électoral», a déclaré Maurice Kamto dans son discours de fin d’année aux Camerounais.

Le Social Democratic Front, le principal parti de l’opposition dans l’actuel parlement, a également fait de la modification du code électoral l’une de ses principales revendications et souhaiterait bien la voir intervenir avant les prochaines échéances. « Au SDF, nous allons faire une proposition dès la prochaine session de l’Assemblée, que nous déposerons lors de la conférence des présidents. C’est essentiel d’intégrer des modifications à ce code pour la crédibilité de notre processus électoral », a indiqué Jean Tsomelou, le secrétaire général du parti à l’hebdomadaire Jeune Afrique.

Des élections, avec de nouvelles règles auront-elles lieu ? Autre question, celles-ci confirmeront-elles les tendances de la présidentielle de 2018, notamment la montée en puissance du Mrc au détriment du Sdf ? L'info claire et nette. Ou marquera-t-elle le réveil du parti de John Fru Ndi ? Mais la première question est déjà celle de savoir s’il y aura des élections en 2019 au Cameroun et le cas échéant lesquelles. Les mandats des conseillers municipaux et des députés qui expiraient en 2018 ont été prorogés de 12 mois. Conséquence, les élections législatives ont été repoussées.

Pour quand précisément ?

Cette interrogation se justifie par le fait que la prorogation des mandats modifie les délais de convocation du corps électoral. Si on pouvait attendre les élections en septembre 2018, pour 2019, le mois de septembre n’est plus une certitude. Une curiosité, tout de même : le président Paul Biya n’a nullement fait mention de probables élections en 2019 dans son discours du 31 décembre dernier.

15janv.
Lire aussi dans la rubrique POLITIQUE

canal de vie

Vidéo