Camer.be
CAMEROUN :: Révision du fichier électoral en 2019 : Elecam vise 10 millions d’inscrits :: CAMEROON
CAMEROUN :: POLITIQUE
  • Cameroon Tribune : Alexandra TCHUILEU N.
  • samedi 05 janvier 2019 12:00:00
  • 1086

CAMEROUN :: Révision du fichier électoral en 2019 : Elecam vise 10 millions d’inscrits :: CAMEROON

C’est l’ambition affichée hier par le directeur général des Elections, Erik Essousse, lors du lancement officiel de révision des listes dans les antennes de Yaoundé 4 et Mfou.

Plus de temps pour « philosopher » sur les réseaux sociaux. Ça se joue désormais sur le terrain. La révision du fichier électoral a repris, avec notamment les inscriptions sur les listes, dans toutes les antennes d’Elections Cameroon (Elecam). Pour y veiller et donner le coup d’envoi du processus en ce début d’année, le directeur général des Elections, Erik Essousse, est lui-même descendu sur le terrain hier. Objectif, une tournée dans les différentes antennes Elecam à Yaoundé IV au quartier Mimboman et à Mfou, afin de vérifier l’effectivité de la reprise.

Première halte, l’antenne Elecam de Yaoundé IV à Mimboman. A 10h30, deux électeurs avaient déjà frappé aux portes de l’antenne communale pour se faire établir le sésame. Rodrigue Yense Kamdem et Victor Kogne n’ont pas pu prendre part à la dernière élection présidentielle. Ils espèrent ne pas rater les prochaines échéances. « Je n’en suis pas à ma première inscription. Le souci, c’est que je n’ai pas retrouvé ma carte et je n’ai pas pu me rendre aux urnes la dernière fois », confesse Rodrigue Kamdem, employé dans un garage à 500 mètres de l’antenne. Pareil pour Victor Kongne qui dit avoir effectué l’opération à Nkolmesseng. Tous deux espèrent se munir de leurs nouvelles cartes dans trois mois, comme le leur a indiqué l’agent d’Elecam. Du côté de Mfou dans la Mefou-et-Afamba, ça se bousculait un peu plus.

Pas moins de quinze inscriptions hier à 13h. Sur place, des électeurs venaient soit pour une nouvelle inscription (pour ceux en âge de voter), soit pour un changement de domicile, ou encore pour retirer la carte en souffrance depuis leur dernière inscription. Le directeur général des Elections, accompagné de son adjoint et d’une forte délégation, ont pris part à toutes ces opérations. Cette descente dès le premier jour vise à mobiliser les troupes. Elles devront ainsi se donner à fond pour atteindre l’objectif de 10 millions d’inscrits en 2019 et dépasser les 6,6 millions qui figurent actuellement sur le fichier.

Un défi à relever avec le soutien des autres parties prenantes au processus, notamment les formations politiques invitées à mobiliser leurs militants non inscrits, ainsi que l’administration qui encadre ces opérations sur l’étendue du territoire. Au regard du Code électoral, la révision du fichier électoral officiellement engagée hier devrait arriver à son terme le 31 août de cette année. Sauf convocation du corps électoral pour quelque scrutin avant cette échéance .

05janv.
Lire aussi dans la rubrique POLITIQUE
Vidéo