Camer.be
Gabon : le président Ali Bongo se prépare à « retrouver très vite » ses compatriotes
GABON :: POLITIQUE
  • Africanews : John Ndinga Ngoma
  • mercredi 02 janvier 2019 10:41:00
  • 2530

Gabon : le président Ali Bongo se prépare à « retrouver très vite » ses compatriotes

Depuis Rabat où il est en convalescence après un AVC qui l’a attaqué en octobre dernier, le président gabonais, a prononcé ce 31 décembre le traditionnel message à la nation. Ali Bongo a rassuré qu’il se porte mieux et se prépare à vite retrouver ses compatriotes.

Drapeau tricolore (vert, jaune, bleu) en arrière-plan, le décor était quasiment le même qu’au Palais du bord de mer à Libreville. Et pourtant, c’est depuis Rabat où il suit sa convalescence qu’Ali Bongo s’est adressé ce 31 décembre à ses « chers » compatriotes.

Si ce n’est pas la première apparition publique, c’est tout de même le premier discours prononcé par le président gabonais depuis son hospitalisation en octobre dernier à Ryad du fait d’un AVC.

 

Mais contrairement aux habituels messages à la nation qui durent souvent plus de 30 minutes, celui de la Saint-Sylvestre 2018 n’aura duré que quelque deux minutes. Que nenni ! L’essentiel pour le président gabonais était de rappeler le point saillant qui aura marqué l’année 2018 : « La mise en place des mesures fortes pour retrouver l‘équilibre budgétaire ».

Nons sans se souvenir de l‘épreuve à laquelle il fait face ces derniers temps. « Il est vrai que j’ai traversé une période difficile, comme cela arrive parfois dans ma vie. J’ai surmonté cette épreuve grâce à Dieu et à vous. Comme vous pouvez le constater, je vais mieux », a déclaré Ali Bongo.

Et de rassurer : « Je me prépare à vous retrouver très vite. Je continuerai à mettre mon énergie au service de toutes mes forces au service de notre pays et à l’amélioration de nos conditions de vie au quotidien ».

Si certains observateurs s’arrangeront à scruter certains détails de la vidéo, ce message devrait toutefois balayer toutes les rumeurs et interrogations qui alimentent les débats aussi bien à Libreville qu‘à l‘étranger au sujet de la santé du chef de l‘État gabonais.

02janv.
Lire aussi dans la rubrique POLITIQUE
Vidéo