CAMEROUN :: Les séparatistes anglophones compteraient sur une cryptomonnaie pour s’émanciper :: CAMEROON
CAMEROUN :: Les séparatistes anglophones compteraient sur une cryptomonnaie pour s’émanciper :: CAMEROON
 
CAMEROUN :: POLITIQUE
  • Source : fr.sputniknews
  • lundi 24 décembre 2018 13:43:00
  • 3131

CAMEROUN :: Les séparatistes anglophones compteraient sur une cryptomonnaie pour s’émanciper :: CAMEROON

Les séparatistes d’Ambazonie au Cameroun introduiraient ce lundi 24 décembre leur propre cryptomonnaie, l’Ambacoin, dans les bourses d’échange. C’est ce qu’a indiqué RFI, en précisant qu’en cas de réussite de cette opération les séparatistes disposeraient d’un instrument sérieux pour faire avancer leur projet d’État indépendant.

L'Ambacoin, cryptomonnaie dont la création a été annoncée le 10 novembre par les séparatistes anglophones de l'Ambazonie, territoire correspondant aux provinces camerounaises du Sud-Ouest et du Nord-Ouest, devrait être coté en bourse à partir du lundi 24 décembre. C'est ce qu'a rapporté RFI sur son site officiel, en affirmant que, par cette opération, les séparatistes envisagent de donner un sérieux coup d'accélérateur à leur projet de République indépendante.

Selon le média, pour que cette introduction en bourse soit réussie, l'Ambacoin devra d'abord être validé par les bourses d'échange et ce en l'introduisant dans leurs cotations pour qu'il puisse être converti en devises. À son lancement le 10 novembre, cette cryptomonnaie pouvait être achetée en prévente au taux d'un Ambacoin pour 25 centimes de dollar états-unien. Fonctionnant en dehors du contrôle des banques centrales, la blockchain offre, selon RFI, le moyen aux mouvements séparatistes d'obtenir les attributs de l'État qu'ils aspirent à devenir.

Si l'opération d'introduction en bourse d'échange réussit, les séparatistes pourront poursuivre leur objectif de financement de construction de la nation ambazonienne, selon la même source. Ils pourront notamment utiliser cette cryptomonnaie dans des opérations de lobbying auprès des organisations internationales pour récolter des fonds dans le but de lancer des projets d'investissement, a-t-elle encore ajouté.

Pour rappel, l'Ambazonie représente 20 % de la population camerounaise. À l'indépendance en 1961, cette population avait accepté de rejoindre la République Fédérale du Cameroun à condition de conserver une certaine autonomie, notamment dans les systèmes éducatif et judiciaire hérités de la colonisation britannique.

Cette autonomie, selon les séparatistes, a été progressivement vidée de son sens par les régimes successifs camerounais, provoquant ainsi le déclenchement d'une lutte armée pour l'indépendance. La déclaration d'indépendance de la République fédérale d'Ambazonie a été proclamée le 1er octobre 2017. Cependant, elle n'est à ce jour reconnue par aucun pays dans le monde.

24déc.
Lire aussi dans la rubrique POLITIQUE

canal de vie

Vidéo