Camer.be
CAMEROUN :: Détournement : 640 sacs de riz non livrés :: CAMEROON
CAMEROUN :: SOCIETE
  • Mutations : Tatiana Ngnombouowo
  • dimanche 21 octobre 2018 11:25:00
  • 1274

CAMEROUN :: Détournement : 640 sacs de riz non livrés :: CAMEROON

Six personnes mises en cause pour cette cargaison qui devait être acheminée à Bertoua.

Sieurs Deteu, Sonkeng, Kemsontsa et Paulin Talla sont détenus à la prison centrale de Douala depuis un mois et demi. Ils sont accusés d’avoir détourné 640 sacs de riz, une commande qui devait être livrée à Alaadji Diallo commerçant basé à Garoua-Boulaï, une ville située dans la région de l'Est, département du Lom-et-Djérem. Leur complices, Magloire Fotso et Abakala, respectivement vendeur dudit riz et démarcheurs sont toujours en fuite.

Les faits remontent vers la fin du mois d’août, lorsqu’Alaadji Diallo passe une commande de 640 sacs de riz à une société basée à Douala. Il prend ensuite attache avec un démarcheur qui doit acheminer sa marchandise à Garoua-Boulaï. Las d’attendre sa marchandise, Alaadji Diallo va porter plainte pour recel et abus de confiance. Au cours de l’audience de vendredi 13 octobre au Tribunal de première instance (Tpi) de Bonabéri, seul Paulin Talla, le receleur plaide coupable et reconnait avoir acheté le riz à 8.960.000Fcfa. « Dès que j’ai su que c’était une marchandise déjà vendue, j’ai décidé de rembourser l’argent des sacs de riz à la société en faisant une avance de 5 millions Fcfa », explique-t-il au tribunal.

Après ce premier versement, la société a demandé 5 autres millions, incluant les frais de dommages et intérêts, à verser en une semaine. Dans l’incapacité de faire ce versement dans ce délai, il est arrêté. D’après son avocat, son incapacité de restituer cet argent s’explique par sa détention. « Hier encore j’avais en ma possession un million Fcfa que mon client m’a envoyé déposer à la société. Mais elle a refusée sous prétexte qu’elle veut la totalité », fait remarquer l’avocat.

Que s’est-il exactement passé. Après que Alaadji Diallo ait confié la tâche à son démarcheur d’acheminer le riz, ce dernier va confier à son tour ledit travail à son ami Sonkeng qui contacte deux chauffeurs avec qui il garde le contact jusqu’à Yaoundé où il perd ensuite leur trace. Fatigué d’attendre la marchandise, Sonkeng va alerter la gendarmerie de Yassa. Au cours des débats, les deux chauffeurs et sieur Sonkeng disent ne pas se connaître. Sieurs Deteu et Kemsontsa, les chauffeurs disent avoir reçu cette cargaison de riz à destination d’Edéa, et que durant le trajet, ils ont reçu un coup de fil où l’interlocuteur leur instruit d’acheminer la marchandise à Bonabéri où elle sera livrée dans le magasin de Paulin Talla.

Or, sur le bordereau de livraison, figure le nom d’Alaadji Diallo et la destination de la marchandise est Bertoua. D’après le procureur c’est un détournement savamment orchestré. L’affaire quant à elle a été renvoyée au 22 octobre prochain.

21oct.
Lire aussi dans la rubrique SOCIETE
Vidéo