CAMEROUN :: Fame Ndongo et le casse-tête chinois des ordinateurs de Paul Biya :: CAMEROON

CAMEROUN :: Fame Ndongo et le casse-tête chinois des ordinateurs de Paul Biya :: CAMEROON

CAMEROUN :: Fame Ndongo et le casse-tête chinois des ordinateurs de Paul Biya :: CAMEROON
CAMEROUN :: Fame Ndongo et le casse-tête chinois des ordinateurs de Paul Biya :: CAMEROON
Il était une fois, un don de Paul Biya

Depuis la réception le 23 décembre 2017 par le ministre de l'Enseignement supérieur, Jacques Fame Ndongo, du premier lot d'ordinateurs griffés « Paul Biya », l'opinion publique baigne dans un océan de polémiques tant sur la nature, les caractéristiques et l’opportunité de ce don présidentiel, mais aussi les motivations du généreux donateur.

Acte 1 : Aéroport de Yaoundé-Nsimalen. Aux aurores de ce 23 décembre 2017, Jacques Fame Ndongo et la dizaine de collaborateurs du Minesup qui l’accompagnent, accueille, tout sourire, l’imposant avion-cargo de la compagnie aérienne Ethiopian Airlines qui vient de fouler le tarmac. Dans le ventre de l’appareil, la cargaison sous scellés, des premiers exemplaires des ordinateurs portables promis aux étudiants camerounais par le chef de l’Etat. Au total 40.000 ordinateurs portables tel qu’annoncé par le chancelier des palmes académiques la veille. Sous le crépitement des appareils photos et le zoom des caméras qui immortalisent cet événement « historique », c’est un Fame Ndongo soulagé et satisfait qui salue avec la verve qu’on lui connaît, l’œuvre du chef de l’Etat rebaptisé « apôtre de la nation gouvernante universitaire » pour ce don exceptionnel et inédit.

Pour ne rien faire à moitié, l’homme exige que les scellés soient défaits pour sortir d’un carton, un échantillon estampillé « PbHev » qu’il brandit en satisfécit. Bien loin d’un nouveau label dans la conception des ordinateurs et des utilitaires, il s’agit simplement de la griffe « Paul Biya, Higher education vision ». La vision de l’enseignement supérieur prônée par le chef de l’Etat, pour dire le moins. Après enregistrement au service du fret, la cargaison est acheminée à la Base aérienne 101 de Yaoundé en attente de la distribution aux étudiants.

Dernière technologie

Acte 2 : lundi, 25 décembre 2017 à 7h30. Même lieu, même délégation du Minesup. L’avion-cargo assure à nouveau, le transport aérien de la deuxième cargaison d’ordinateurs portables constituée de 40.000 exemplaires. Soit au total 80.000 effectivement livrés sur les 500.000 promis par le chef de l’Etat aux étudiants du supérieur public et privé. Fame Ndongo plus serein que jamais, en profite pour rappeler à la presse, quelques orientations au sujet de la fabrication de ces outils. On retiendra dans l’ensemble que la confection se poursuit en Chine, notamment dans la ville de Shenzhen. Elle est financée par EximBank China et les ordinateurs restants seront acheminés au Cameroun au fur et à mesure. Mais, rassure le secrétaire à la communication du Rassemblement démocratique du Rassemblement démocratique du peuple camerounais (Rdpc), « d’ici à juin 2018, la totalité des 500 000 ordinateurs portables sera livrée au Cameroun ».

Acte 3 : mardi 26 décembre 2017 à l’Amphi 700 de l’université de Yaoundé 1. La salle est comble. Les étudiants sont sortis en masse pour assister à cette cérémonie de distribution des fameux ordinateurs aux heureux bénéficiaires qui font partie des étudiants inscrits pour le compte de la rentrée académique 2016-2017. Le ministre de l’Enseignement supérieur et l’importante suite qui l’accompagne, sont accueillis par des chants de bienvenue et un standing ovation exécuté à la dimension du « cadeau » que traînent dans leurs valises, leurs prestigieux hôtes. Ils sont venus témoigner de ce que la promesse présidentielle n’était pas un bluff. Et le Minesup de les rassurer : « le chef de l’Etat dit ce qu’il fait et il fait ce qu’il dit », martèle-t-il.

« Je dois également préciser que ce sont des ordinateurs techniquement fiables et performants, dotés d’un processeur Intel 350M, d’un système d’exploitation Microsoft Windows 10, d’un logiciel de production Microsoft Office 365. C’est la dernière technologie en termes de capacité mémoire SSD. On ne peut pas trouver mieux ailleurs dans le monde ».

Progrès numérique

Après Yaoundé, la caravane de la distribution prend le chemin de l’université de Yaoundé II (Soa) mardi, 27 décembre. Le discours est presque le même. L’apologie et les envolées lyriques à l’adresse du donateur et sa sollicitude constante vis-à-vis de la jeunesse estudiantine sur laquelle il compte pour donner sens et retentissement à la gouvernance universitaire au Cameroun, aussi. « Nos universités ont choisi d’être à la pointe du progrès numérique, le chef de l’Etat les encourage et les accompagne. Nous savons qu’elles se montreront dignes de cette mansuétude et de cette magnanimité du président de la République qui fait de la jeunesse camerounaise le fer de lance de la nation.

Car, ce sont les futurs cadres de notre nation et le chef de l’Etat tient à ce qu’ils soient formés dans le respect de l’assurance qualité. Et aujourd’hui, l’assurance-qualité, c’est d’abord le numérique éducatif. Mais nous n’oublions pas la professionnalisation, car ces ordinateurs permettront à nos étudiants de se lancer dans des startups numériques et de devenir des entrepreneurs pendant qu’ils sont encore à l’université », souligne Fame Ndongo. Les flonflons et les vivats des étudiants vont ouvrir le boulevard à une vive polémique avec pour cible, le pauvre Fame Ndongo.

© Source : Le Messager : Christian TCHAPMI


REAGISSEZ A CET ARTICLE AVEC FACEBOOK

Chers intervenants,

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Camer.be. Si votre site se veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

@
@
Coton Lamine Feutcheu (4-0) et s'offre le titre de champion
Coton Lamine Feutcheu (4-0) et s'offre le titre de champion
Facebook
réclame
partenaire
CAMEROUN :: Fame Ndongo et le casse-tête chinois des ordinateurs de Paul Biya :: CAMEROON
S.E. ABDOU LATIF Coulibaly Ministre de la Culture du Sénégal au Festival des Continents
évènement
CAMEROUN :: Fame Ndongo et le casse-tête chinois des ordinateurs de Paul Biya :: CAMEROON
actuellement sur le site