Camer.be
Manipulation-chantage : Ce que cache l'acharnement contre la Libye sur la vente des esclaves noirs :: LIBYA
LIBYE :: SOCIETE Manipulation-chantage : Ce que cache l'acharnement contre la Libye sur la vente des esclaves noirs :: LIBYA
  • Correspondance : Albin NJILO
  • samedi 25 novembre 2017 10:31:40
  • 6153

Manipulation-chantage : Ce que cache l'acharnement contre la Libye sur la vente des esclaves noirs :: LIBYA

Le 14 Novembre 2017, CNN publie une vidéo sur le trafic d’esclaves noirs en Libye, c’est la consternation totale sur le continent, les africains du monde entier se retournent vers le gouvernement libyen pour demander des comptes, plusieurs centaines d’Africains se sont ruées vers l’ambassade de Libye en France pour exiger du gouvernement des comptes sur ce qui se passe sur son sol.

La Libye qui se remet progressivement des 07 années de tentative de somatisation par les djihadistes et autres chefs des guerres se retrouve face à une nouvelle pression.

Que cache ce nouvel acharnement contre la Libye ?

Quelques jours avant le déclanchement du scandale sur le commerce des noirs, la Russie annonce avoir réussi à mettre en contact le gouvernement de tripoli, et les autres parties du pays divisées. En effet après la chute de Kadhafi, les centres du pouvoir se sont repartis entre le gouvernement reconnu par la communauté internationale basée à Tripoli et dirigé par Fayez el-Sarraj, l'Armée libyenne nationale du général Khalifa Haftar qui contrôle la cyrenaique, et le gouvernement d’Oubari qui contrôle le Fezzan.

Le Fezzan est la région par où transitent la quasi-totalité d’immigrés clandestin en provenance d’Afrique subsaharienne, c’est là que règne le commerce d’esclaves et tous genres d’abus contre les droits de l’homme, les noirs sont vendus aux différents éleveurs et agriculteurs de la localité.

CNN dans son reportage a lancé ce 14 Novembre une alerte contre l’esclavage en Libye, les medias du monde entier en font échos comme s’il s’agissait d’un fait nouveau, le commerce des noirs est décrié en Libye depuis 2014, certains diront que le monde entier n’était pas informé, FAUX. En Mai 2015, dans un rapport d’Amnesty International intitulé ‘’Libya is full of cruelty : Stories of abduction, sexual violence and abuse from migrants and refugees.’’ L’ONG relevait les abus et traitements dont sont victimes les noirs en Libye réduits en marchandises.

CNN, pourquoi maintenant ?

En septembre dernier, la Libye a menacé de saisir ou faire couler tous les bateaux qui accosteront sans autorisations, le gouvernement de tripoli qui contrôle les ports avait décidé d’arrêter toutes coopérations avec l’Union européenne si le cahier des charges exigé par les libyens n’était pas respecté.

En effet, la position stratégique de la côté libyenne, située seulement à 300 km de l’île italienne de Lampedusa, en fait un point de passage incontournable pour les migrants qui circulent entre l’Afrique et l’Europe. Le Colonel Mouammar Kadhafi avait réussi à faire pression sur l’Europe et obtenu cinq milliards de dollars par an pour réguler ces trafics, d’énormes moyens avait été mis en place par le guide libyen.

En Aout 2017, le General Haftar, l’homme fort qui contrôle plus de la moitié du pays avait fait part à l’Union européenne de certaines exigences pour stopper le flux migratoire. Il a demandait des moyens logistiques(véhicules de combat, armes, munitions, hélicoptères et drones pour ne citer que ceux-là), mais aussi des formations de ces hommes pour un total estimé à près de 20 milliards de dollars sur une période de 20 ans.

« Nous devons travailler tous ensemble pour bloquer les flux migratoires sur 4 000 kilomètres à la frontière désertique libyenne du Sud. Mes soldats sont prêts. Je possède la main-d’œuvre, mais il me manque les moyens matériels et financiers.» disait le général.

L’Europe en difficulté n’est plus prêt à payer cet argent et veut imposer ses méthodes au pouvoir centrale libyen .Au lieu de la stabilité des régions du sud qui servent de canal pour acheminer les refugies, l’UE, à l’initiative du président Macron , ambitionne de créer en Libye un hub pour sélectionner les refugies depuis la ville portuaire, une solution humiliante pour les responsables libyens qui estiment que tant que la sécurité n’est pas rétablie dans le pays, l’immigration va prospérer.

Apres la publication de la vidéo de CNN, des panafricanistes se sont indignés à travers le monde, ils mettront en cause les africains tout voulant absoudre les occidentaux responsables du chaos libyen. Claudy Siar, Alpha Blondy et bien d’autres vont prendre le devant pour dénoncer et indigner les africains sur ce qui seraient selon eux la honte des dirigeants africains. Ou étaient-ils lorsque l’occident bombardait la Libye ?

L’UE va instrumentaliser le panafricanisme pour mettre la pression sur la LIBYE parce qu’elle ne souhaite pas aider le pays à se stabiliser. Plusieurs dirigeants africains demandent au gouvernement libyen de mettre la pression sur les milices et réseaux mafieux comme si la Libye en avait les moyens. Le général Haftar a demandé les moyens logistiques et rassuré qu’il pouvait le faire, entre temps que fait l’UE ?

‘’Le panafricanisme a été identifié par les occidentaux comme un frein à leur hégémonie en Afrique, il faut être prudent face aux alertes de certains panafricains’’

25nov.
Lire aussi dans la rubrique SOCIETE
Vidéo