France: Affaibli par une impopularité record et contesté dans son propre camp, François Hollande jette l'éponge pour les présidentielles 2017
France: Affaibli par une impopularité record et contesté dans son propre camp, François Hollande jette l'éponge pour les présidentielles 2017

France: Affaibli par une impopularité record et contesté dans son propre camp, François Hollande jette l'éponge pour les présidentielles 2017

France: Affaibli par une impopularit? record et contest? dans son propre camp, Fran?ois Hollande jette l'?ponge pour les pr?sidentielles 2017
France: Affaibli par une impopularit? record et contest? dans son propre camp, Fran?ois Hollande jette l'?ponge pour les pr?sidentielles 2017
La nouvelle est tombée hier soir, 1er décembre 2016. Contre toute attente, le 24ème Président  français de la 5ème République venait d'annoncer depuis l’Elysée qu’il ne se représenterait ni à la prochaine présidentielle, ni à la primaire de la gauche. 

« Aujourd’hui, je suis conscient des risques que ferait courir une démarche, la mienne qui ne rassemblerait pas largement autour d’elle. Aussi, j’ai décidé de ne pas être candidat à l’élection présidentielle », a déclaré M. Hollande en direct à la télévision depuis l’Elysée.

Toutefois, a-t-il indiqué, « dans les mois qui viennent, mon seul devoir, sera de continuer à diriger le pays, celui que vous m’avez confié en 2012».

« L’engagement que j’avais pris était de faire baisser le chômage mais les résultats restent encore trop élevés », a-t-il concédé, soulignant n’avoir qu’"un seul regret, celui d’avoir proposé la déchéance de nationalité".

C’est la première fois qu’un président, après un seul mandat, renonce à briguer sa propre succession.

La décision du chef de l’Etat français ouvre une grande période d’incertitude à gauche, où le premier ministre Manuel Valls est pressenti pour prendre la relève. 

Pendant les quelques minutes qu’a duré son discours, il a entretenu le suspens. Il a notamment estimé avoir rempli son principal engagement, celui sur l’emploi – « depuis le début de l’année, le chômage diminue » – tout en concédant avoir remporté cette bataille trop tard. Il a aussi mis en avant la lutte contre le terrorisme : « Nous avons tenu bon, et j’ai pris les mesures nécessaires, sans jamais remettre en cause nos libertés. » Il s’est en revanche livré à un mea culpa sur la question de la déchéance de nationalité, qui devait lui permettre de préserver « la cohésion nationale », mais qui a surtout divisé son camp.

« Pour ma part, je ne suis animé que par l'intérêt supérieur du pays », a soufflé le président. « Je suis conscient des risques que ferait courir une démarche qui ne rassemblerait pas largement. J'ai décidé de ne pas être candidat au renouvellement de mon mandat. » a-t-il dit

En décidant de ne pas se soumettre de nouveau au suffrage des citoyens, François Hollande fait le choix de ne pas s’entêter alors qu’il restera notamment – mais pas seulement – comme le président le plus impopulaire de la Ve République. Face au péril de l’extrême droite et au risque de casse sociale incarné par François Fillon, le chef de l’Etat sortant revendique donc un autre sens des responsabilités. Non pas celui qui consiste à se représenter coûte que coûte devant les électeurs, mais celui qui libère potentiellement l’espace en faveur d’une figure plus à même de qualifier la gauche au second tour. François Hollande va en tout cas achever son quinquennat dans une configuration on ne peut plus singulière, restant une figure majeure sur le plan institutionnel mais devenant un personnage secondaire car démonétisé pour l’avenir de la gauche. Le choix a de quoi surprendre, il a aussi une part de noblesse.

Un coup d'œil au sort d'un autre ancien président, Nicolas Sarkozy, à la primaire de son camp, et aux sondages qui ne redécollaient toujours pas, ont certainement achevé de convaincre François Hollande de ses retirer.

Si François Hollande a tenu à défendre son bilan, ne concédant qu'un "regret" sur la déchéance de nationalité, il a néanmoins reconnu que les résultats, notamment en termes d'emploi, avaient tardé à se faire sentir. Un début d'aveu d'échec qui vient clôturer un quinquennat en effet très tumultueux.

François Hollande, n'a  pas permis malgré quelques réussites mineures, à donner au PS la capacité de mettre en oeuvre de véritables changements susceptibles de satisfaire les exigences de son électorat. 

Hollande se mettant lui-même out, le jeu s’ouvre pour la primaire de la Belle alliance populaire qui se tiendra fin janvier. 

Outre Manuel Valls, qui a fait savoir ces dernières semaines qu’il serait candidat «à la minute» où Hollande ne le serait pas - et qui a tout fait pour que cela advienne -, on peut imaginer que d’autres candidats sortent du bois en l’absence du président sortant. 

En premier lieu pour faire barrage à ce Premier ministre: de Najat Vallaud-Belkacem à Christiane Taubira en passant par Mathias Fekl, des noms circulent. Difficile de savoir toutefois qui aura l’envie et le courage de se lancer pour troubler un scrutin qui, désormais, s’annonce d’abord comme un duel, à l’issue très incertaine, entre Manuel Valls et Arnaud Montebourg.

Avec son retrait douloureux, le président de la République française achève un chemin de croix. L'heure du véritable bilan désastreux.

En tout cas, François Hollande, un président africain n’aurait pas fait ça. Qui dit mieux?

© Camer.be : Hugues SEUMO

REAGISSEZ A CET ARTICLE AVEC FACEBOOK

Mvog-Ada
Tout comme Sarközy de Nagy-Bosca , alias M.Bismuth, Hollande a été abandonné par ses propres troupes , et comme son prédécesseur exécuté par son propre exécutant, Wals ; mais contrairement à lui , il a voulu sortir par le haut pour éviter une cuisante défaite électorale devancé qu'il était dans les sondages par ses ex-ministres; son départ ne manque pas de lucidité; il a compris qu'il avait été élu non pas pour son coefficient personnel, mais parce que les Français ne voulaient plus du descendant du descendant de Magyar; et maintenant qu'il quitte à jamais l'arène politique , place à la guerre de succession
Je n'ai qu'un regret , c'est qu'il s'en aille sans avoir fait ouvrir les archives relatant la guerre menée par les Français contre les nationalistes camerounais
Bastons
Bifaka,

"J'espere que des aujourd'hui tu vas tres bien comprendre le dicton qui dit TOUT CE QUI BRILLE N'EST PAS OR! .

ahahahahahahhahahahahahaha tu connais ce qu'on appelle LARMES DE CROCRODILES"

Tout est dit dans ces quelques lignes.

Tout ce que tu dis n'est que pure affabulation. Il n'ya plus rien à ajouter. Tu n'as pas et tu n'auras plus jamais de crédibilité sur ce site. Tu essayes de justifier quoi ?

Tu n'es qu'un menteur et tu l'as dit, toi-même. Tu es cuit et il ne te reste plus qu'à utiliser encore du faux. On comprend mieux pourquoi il ya tant de faux au Cameroun. Tu encourage le faux, car tu es faux. Tout ce qui te côtoie est faux. Une vrai bande de faux. GAME OVER - YOU ARE BUSTED. Tous ce que vous dites ici (ekobo55, Gabson et Bifaka) est mensonge.
Mvog-Ada
@ Camer.be Hugues Seumo
Vous fates erreur : Hollande n'est pas et ne peut être le 24 ième Président de la Cinquième République Française étant donné que celle-ci n'a que 48 ans , à s'en tenir à ce que vous avancez, le mandat présidentiel se réduirait à quelques 2 années ce qui est inexact; il était d'abord de 7ans (le septennat) puis a été ramené sous le gouvernement de Jospin à 5 ans ( le quinquennat)
La Cinquième République française a connu comme Président , le Général de Gaulle , Pompidou, Giscard d'Estaing, Mitterrand , Chirac,Sarkozy, et Hollande qui en est le 7ième et non le 24 ième
Bastons
"C'est formidable de voir quelqu'un qui pleurait ici et menaçait de faire appel à son avocat chercher par tous les moyens possibles de se faire remarquer."

Bifaka

"J'espere que des aujourd'hui tu vas tres bien comprendre le dicton qui dit TOUT CE QUI BRILLE N'EST PAS OR!

ahahahahahahhahahahahahaha tu connais ce qu'on appelle LARMES DE CROCRODILES?"

Tout est dit dans ces quelques lignes.

Tout ce tu dis est faux. Tout ce que tu dis n'est que pure affabulation. Il n'ya plus rien à ajouter. Tu n'as pas et tu n'auras plus jamais de crédibilité sur ce site. Tu essayes de justifier quoi ?

Tu n'es qu'un menteur et tu l'as dit, toi-même. Tu es cuit et il ne te reste plus qu'à utiliser encore du faux. On comprend mieux pourquoi il ya tant de faux au Cameroun. Tu encourage le faux, car tu es faux. Tout ce qui te côtoie est faux.GAME OVER - YOU ARE BUSTED comme ton frère Gabson.
Bastons
"C'est formidable de voir quelqu'un qui pleurait ici et menaçait de faire appel à son avocat chercher par tous les moyens possibles de se faire remarquer."

Bifaka

"J'espere que des aujourd'hui tu vas tres bien comprendre le dicton qui dit TOUT CE QUI BRILLE N'EST PAS OR!

ahahahahahahhahahahahahaha tu connais ce qu'on appelle LARMES DE CROCRODILES?"

Tout est dit dans ces quelques lignes.

Tout ce tu dis est faux. Tout ce que tu dis n'est que pure affabulation. Il n'ya plus rien à ajouter. Tu n'as pas et tu n'auras plus jamais de crédibilité sur ce site. Tu essayes de justifier quoi ?

Tu n'es qu'un menteur et tu l'as dit, toi-même. Tu es cuit et il ne te reste plus qu'à utiliser encore du faux. On comprend mieux pourquoi il ya tant de faux au Cameroun. Tu encourage le faux, car tu es faux. Tout ce qui te côtoie est faux.GAME OVER - YOU ARE BUSTED comme ton frère Gabson.

Chers intervenants,

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Camer.be. Si votre site se veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

@
@
VIIIes Jeux de la Francophonie: Marion LOTOUT est passé à côté de son sujet
VIIIes Jeux de la Francophonie: Marion LOTOUT est passé à  côté de son sujet
Facebook
radios
RTS 90.5 FM France: Affaibli par une impopularité record et contesté dans son propre camp, François Hollande jette l'éponge pour les présidentielles 2017 Sky One Radio 100.1 FM France: Affaibli par une impopularité record et contesté dans son propre camp, François Hollande jette l'éponge pour les présidentielles 2017 Amplitude FM France: Affaibli par une impopularité record et contesté dans son propre camp, François Hollande jette l'éponge pour les présidentielles 2017 Kalak FM France: Affaibli par une impopularité record et contesté dans son propre camp, François Hollande jette l'éponge pour les présidentielles 2017 Nkongsamba FM France: Affaibli par une impopularité record et contesté dans son propre camp, François Hollande jette l'éponge pour les présidentielles 2017 Cameroonvoice France: Affaibli par une impopularité record et contesté dans son propre camp, François Hollande jette l'éponge pour les présidentielles 2017 Fréquence de vie France: Affaibli par une impopularité record et contesté dans son propre camp, François Hollande jette l'éponge pour les présidentielles 2017
réclame
partenaire
France: Affaibli par une impopularité record et contesté dans son propre camp, François Hollande jette l'éponge pour les présidentielles 2017
Patricia MOUDIO DIALLO de Montréal au Canada invitée SOPIEPROD
évènement
France: Affaibli par une impopularité record et contesté dans son propre camp, François Hollande jette l'éponge pour les présidentielles 2017
actuellement sur le site
INTéGRATION
France: Affaibli par une impopularité record et contesté dans son propre camp, François Hollande jette l'éponge pour les présidentielles 2017
Loading...