Relance post-Covid 19 : Un atelier sur l’avenir écologique des pays de la CEEAC à Douala
CAMEROUN :: SOCIETE

CAMEROUN :: Relance post-Covid 19 : Un atelier sur l’avenir écologique des pays de la CEEAC à Douala :: CAMEROON

Une réunion régionale d’experts sur l’avenir écologique de l’Afrique s’est tenue les 18 et 19 Novembre à Douala, capitale économique du Cameroun. Les discussions étaient axées sur l’avenir écologique et les efforts de relance post-covid 19 dans la Communauté Economique des Etats de l’Afrique Centrale (CEEAC).

A l’ouverture des travaux et devant les représentants des Etats membre et WWF, le Pr Tchawa, secrétaire général du ministère de l’environnement, de la protection de la nature et du développement durable (MINEPDED) a planté le décor. Il est indéniable que comme le reste de la planète, les pays de la sous région ont été fortement impactés par la PANDÉMIE Covid 19. Notamment en terme en vies perdues. La pandémie a aussi transformé les économies dans la majeure partie de l'Afrique, menaçant sa croissance et son son développement.

Et pourtant et malgré tout, l’Afrique connait une croissance et une dermographie plus rapides que tout autre continent. L’Afrique centrale a été dotée de ressources nécessaires à sa croissance économique. Aussi, le bien être à long terme ne peut s’améliorer que si le stock et la capacité de régénération du capital naturel sont maintenus de manière adéquate. L’objectif principal de l’atelier était d’identifier les principales orientations qui permettent de renforcer la résilience des populations de la sous région et les systèmes écologiques desquelles elles dépendent.

Pour le secrétaire général « Cette réunion d'experts est donc et l'occasion pour le pays de se mettre d'accord sur le rôle que la nature peut jouer dans le plan de relance de nos différentes économies face au Covid 19. La région d'Afrique centrale abrite la deuxième plus grande forêt tropicale humide du monde. La forêt du bassin du Congo et ses diverses ressources naturelles et nos économies dépendent largement de ces ressources pour nous permettre d'atteindre nos différents objectifs de développement »

En somme, il s’est agi dans cet atelier d’un rassemblement des protectionnistes de l’environnement dont les conclusions des travaux restent un appel de Mme Clothilde Ngomba, Directeur National wwf Cameroun « réfléchissons à l’avenir écologique de l’Afrique Centrale et à la relance de l’après covid 19.Nous devons garder à l’esprit que la perte de la nature a des impacts économiques et commerciaux importants »

Lire aussi dans la rubrique SOCIETE

Les + récents

partenaire

Vidéo de la semaine

évènement

Vidéo

L'actualité en vidéo