La santé mentale au cœur d’Ecobank day
CAMEROUN :: SOCIETE

CAMEROUN :: La santé mentale au cœur d’Ecobank day :: CAMEROON

À l’occasion de l’édition 2021 d’Ecobank day , la filiale camerounaise du groupe bancaire panafricain a décidé de s’attarder sur la santé mentale

« Santé mentale & Covid 19 Cameroun : Diagnostic, perspectives & mesures » c’est en ces mots que se déroule le thème de l’édition 2021 des Ecobank day au Cameroun. Pour cette édition , c’est l’hôtel Hilton de Yaoundé qui a servi de cadre pour les activités autour de cette célébration.

La pandémie liée au coronavirus a boulversé plusieurs paradigmes de la société, le grand nombre de personnes décédées, la psychose de la contamination, l’absence de traitement efficace et autres confinement ont certainement contribué à plonger les uns et les autres dans une situation mentale instable.

C’est dans ce sens que les responsables de la filiale  Cameroun d’Ecobank ont décidé de se focaliser cette année sur les maladies mentales.

Gwendoline Abunaw la directrice générale d’Ecobank Cameroun  dira à ce propos que « C’est depuis 2919 que le groupe a décidé de dédier l’Ecobank Day  aux maladies dites non transmissibles. Après le cancer en 2019 et le diabète en 2020 l’édition 2021 était donc consacrée aux maladies mentales à cet effet , il était question pour le top management du groupe de sensibiliser sur l’importance que l’on devrait accorder aux sujets de maladies mentales. »

Ecobank Day est l'action par laquelle Ecobank Transactional Group Incorporate (ETI) redonne à la communauté ce qu'il y a contribué au cours de l'année. C'est un événement traditionnel qui se déroule le même jour dans les 36 pays où les filiales du Groupe Ecobank sont représentées. Afin de pérenniser ses revenus et son existence sur le marché, la banque doit prendre le temps d'accompagner les personnes dans le besoin dans l'environnement social dans lequel elle opère.

« Parler de la santé mentale est très important dans un contexte comme le nôtre où il existe une grande confusion entre santé mentale, maladie mentale et démence c’est pourquoi nous apprécions cette initiative d’Ecobank qui  va certainement édifier les populations sur l’encadrement de la santé mentale en général » réagit le représentant du ministre de la santé. Il continue en disant que «  cela ne doit pas s’arrêter là ni seulement chez Ecobank ; les autres entreprises doivent suivre le pas de la banque panafricaine et s’intéresser à la question des maladies non transmissibles qui sont en passe de constituer une pandémie future au vue des chiffres ».

Lire aussi dans la rubrique SOCIETE

Les + récents

partenaire

Vidéo de la semaine

évènement

Vidéo

L'actualité en vidéo