72 heures après la mort du Cardinal Tumi : Toujours pas de message  de Paul Biya
CAMEROUN :: POINT DE VUE

CAMEROUN :: 72 heures après la mort du Cardinal Tumi : Toujours pas de message de Paul Biya :: CAMEROON

Rien ne peut justifier le silence de Paul Biya, trois jours après le décès d'une personnalité de la trempe du cardinal Christian Tumi fulmine un fidèle catholique. Réputé très rancunier, le successeur Ahmadou Ahidjo sait sur le bout des doigts que ce prince de l'église catholique romaine du Cameroun ne le portait pas dans son cœur, encore moins son régime. 

À la suite de son enlèvement par les séparatistes sur la route de Kumbo, cet illustre ecclésiastique avait commis un ouvrage dans lequel, il demandait à armée de sonner le glas du renouveau, de remettre de l'ordre au NOSO...bref de prendre le pouvoir, d'organiser les élections et in fine de rendre le pouvoir au président nouvellement élu. 

Le long silence de Paul Biya traduit donc l'expression d'une antipathie assumée. Même s'il avait toujours pris faits et cause pour l'indivisibilité du Cameroun. Le cardinal défunt ne faisait pas mystère de son vœu ardent de voir l'actuel Chef de l'État quitter Étoudi.

Lire aussi dans la rubrique POINT DE VUE

Les + récents

partenaire

Vidéo de la semaine

évènement

Vidéo

L'actualité en vidéo