NOSO : Paul Biya abandonne le discours martial
CAMEROUN :: POLITIQUE

CAMEROUN :: NOSO : Paul Biya abandonne le discours martial :: CAMEROON

Paul Biya a salué mercredi le professionnalisme et le sens élevé du sacrifice, des jeunes soldats qui s’activent de manière décisive à ramener la paix au Cameroun. 

Le chef de l’Etat camerounais a également fait l’éloge du diptyque armée-nation par lequel les jeunes sont les plus actifs au sein des comités de vigilance qui apportent un appui précieux aux forces de sécurité et défense face aux conflits armés qui opèrent dans plusieurs régions du pays.

De sécessionnistes aux bandes armées 

Biya déroule : « La paix est une condition indispensable au progrès. Et comme vous le savez, celle-ci est, depuis quelques années, menacée dans notre pays par des bandes armées qui sèment la terreur à la frontière-ouest de l’Extrême-Nord, à certains endroits du Nord-Ouest et du Sud-Ouest. Notre frontière-est, est également sujette à des faits d’insécurité. »

Biya, 88 ans, met ainsi un peu d’eau dans son vin. Il ne qualifie plus les populations anglophones opposant à son régime de sécessionnistes mais plutôt de bandes armées.

Un discours qui rompt avec le ton martial que Biya a souvent utilisé depuis le début de la crise dans le NOSO voici 4 ans. 

Lire aussi dans la rubrique POLITIQUE

Les + récents

partenaire

Vidéo de la semaine

évènement

Vidéo

L'actualité en vidéo