Deux morts dans une bagarre autour de l'alcool à GOBO
CAMEROUN :: SOCIETE

CAMEROUN :: Deux morts dans une bagarre autour de l'alcool à GOBO :: CAMEROON

Les deux victimes sont du même village.

L’année s’annonce sous des mauvais auspices dans l’arrondissement de Gobo et dans le canton de Bougdoum. Chaque dimanche, les populations de Bastébé tiennent leur marché hebdomadaire, généralement bien aooy produits locaux et autres boissons traditionnelles. Le dimanche 03 janvier 2021, autour du vin, en l’occurrence de l’arki, une altercation naît entre Kadaïna Djona 35 ans et Pierre Djounoum. L’alcool aidant, Kadaïna Djona se saisit d’un couteau et poignarde mortellement Pierre Djounoum.

Le marché se disloque. Les parents de la victime ivres de colère s’arment de bâtons. Aveuglés par la colère, ils se font justice en assassinant à coups de bâton le meurtrier de leur enfant. Les deux victimes sont des fils du même village. Agé de 30 ans, Pierre Djounoum etats marié et père de trois enfants. Dans le Mayo-Danay, le canton de Bougdoum et la zone ouest de l’arrondissement de Vélé sont les plus criminogènes, tant les meurtres y sont récurrents.

Dans la même soirée, non loin de là, à Nouldaïna, chef-lieu du canton de Bougdoum, une autre bagarre rangée se déclenche suite à un vol de bétail. Les populations de Holom Barka au Tchad voisin sont victimes d’un vol de plusieurs boeufs. Les traces les mènent jusqu’à Nouldaïna. Voyant arriver une cinquantaine de personnes, les populations locales prennent rapidement les bâtons pour les affronter. Au cours de cette bagarre rangée, un ressortissant tchadien du village de Holom, répondant au nom de Ahidjo, né vers 1982, est grièvement blessé après avoir reçu un coup de bâton à la nuque.

Le croyant mort, la bagarre prend fin et les blessés sont rapidement conduits au centre médical d’arrondissement de Gobo, certains ayant préféré partir suivre leur traitement à Fianga au Tchad. Selon les déclarations de certains Tchadiens, huit vélos et deux motos ont été confisqués par les populations de Bougdoum. Il faut reconnaître que le banditisme transfrontalier est très actif dans cette zone de Bougdoum.

Lire aussi dans la rubrique SOCIETE

Les + récents

partenaire

Vidéo de la semaine

évènement

Vidéo

L'actualité en vidéo