ÉDUCATION-PORTRAIT: ARSÈNE TEMA BIWOLÉ, UN PHYSICIEN, INGÉNIEUR NUCLÉAIRE AU PARCOURS EXCEPTIONNEL
CAMEROUN :: SOCIETE

CAMEROUN :: ÉDUCATION-PORTRAIT: ARSÈNE TEMA BIWOLÉ, UN PHYSICIEN, INGÉNIEUR NUCLÉAIRE AU PARCOURS EXCEPTIONNEL :: CAMEROON

EN SÉJOUR AU CAMEROUN, DANS L'OPTIQUE DE PARTAGER SA PASSION, SON EXPÉRIENCE ET SON PROFESSIONALISME AVEC LA JEUNESSE ARSÈNE TEMA BIWOLÉ, PHYSICIEN, INGÉNIEUR NUCLÉAIRE, ENSEIGNANT DE PHYSIQUE À L'UNIVERSITÉ FÉDÉRAL DE LAUSANNE EN SUISSE, A ACCEPTÉ VENDREDI 08 JANVIER 2021, DE RÉPONDRE AUX QUESTIONS DU JOURNAL EN LIGNE CAMER.BE.

ARSÈNE TEMA BIWOLÉ DANS QUEL CONTEXTE S'INSCRIT VOTRE SÉJOUR SUR VOTRE TERRE NATALE LE CAMEROUN ?

Après avoir passé plus de 4 ans à l'hexagone, j'ai jugé nécessaire qu'il était grand temps de rentrer au pays qui m'a tout donné, afin de permettre aux jeunes comme moi, d'être plus convaincu des débouchés et des possibilités qui leur permettront de réaliser leur rêve. Pour le faire, Pendant plus d'un mois, j'irai dans les coins et recoins du Cameroun afin de partager mon expérience, mon expertise, ma passion et mon professionnalisme avec avec les jeunes qui ont véritablement besoin d'être orienté dans le domaine de la recherche scientifique. La bonne nouvelle est que, cette fois-ci, avec mes potentialités, je pourrais personnellement les accompagner. Il faut préciser que ma présence n'est pas dans l'optique de raisonner avec les génies. Je viens parler à tout le monde en raison du fait que je suis sensible à l'abnégation, au travail et à la discipline.

QUELS SONT LES ÉLÉMENTS QUI CONSTITUENT VOTRE BIOGRAPHIE ?

 Arsène Tema Biwolé c'est mon nom à l'état civil. J'ai vu le jour le 15 juin 1992 à Bafoussam, chef-lieu de la région de l'ouest. Mon grand frère et moi, avions été élevé par notre mère, notre enfance a été vraiment difficile. Je me souviens à quel point elle travaillait dur pour prendre soin de nous, malgré cela, aussi loin que remontent mes souvenirs, j'ai toujours rêvé être physicien. Je revisais souvent mes leçons près du feu de cuisine car nous n'avions pas d'électricité. Même dans mon enfance, j'avais toujours rêvé être un grand physicien qui mettra plus tard ces compétences au service de la jeunesse de son pays.

À PARTIR DE QUEL MOMENT COMMENCE VOTRE GLORIEUSE AVENTURE AVEC VOTRE PASSION LA PHYSIQUE NUCLÉAIRE ?

Après l'obtention de mon baccalauréat en 2007, je réussi avec brio une bourse de l'ambassade d'Italie pour aller poursuivre mes études supérieures dans ce pays d'Europe. Une fois arrivée, j'entre à l'université polytechnique  de Turin pour devenir ingénieur du nucléaire. J'étais le seul Camerounais dans cette branche, quand j'y étais, je critalisais l'attention de d'autres étudiants et même des enseignants. 

" LA PHYSIQUE EST MA PASSION. JE DÉSIRE MÈTRE MON EXPERTISE AU SERVICE DE LA JEUNESSE DE MON PAYS".

À cette époque, ma détermination, mon abnégation, mon excellence et ma discipline m'ont permis en avril 2017 de prendre mon envol pour les États-Unis, dans l'optique de préparer et soutenir mon master en physique nucléaire ; c'est dès cet instant que j'ai rejoins le groupe général Atomics ( GA), durant cette aventure Américaine, je reçois le 24 octobre 2017, une invitation pour la 59 ème réunion annuelle sur la physique des plasmas de la société Américaine de physique ( APS). C'est après avoir été convié à cette rencontre majeure que j'ai officiellement inscrit mon nom dans le panthéon des plus grands physiciens du Monde. Depuis ce moment, je n'ai jamais cesser de penser à mettre mes acquis au service de la jeunesse de mon pays.

DÉPUIS QUE VOUS AVIEZ FAIT VOTRE ENTRÉE DANS LE PAYSAGE DES PLUS GRAND PHYSICIENS PLANÉTAIRES, QUELLES ONT ÉTÉ VOS PLUS GRANDES PROUESSES ?

Ma trajectoire est sans doute l'une des plus riches je rends véritablement grâce à Dieu. Aussi jeune, j'ai eu le mérite d'avoir travaillé avec la NASA où j'ai réussi à trouver une formule physique permettant de dévier les Turbulences nucléaires. Cette réalisation qui est assignée à mon actif a complètement révolutionné le paysage mondial de la physique. Bien plus, en octobre 2017, je suis devenu le tout premier Camerounais à participer  à la réunion annuelle de la division de physique plasmas, organisée par la société Américaine de physique, au cours de cette rencontre, j'ai eu l'honneur d'exposer pendant une quinzaine de minutes sur la " RÉGRESSION MULTIVARIÉE NON LINÉAIRE PAR INTELLIGENCE ARTIFICIELLE POUR LES APPLICATIONS ET FUSIONS NUCLÉAIRES. Ce sacre avait été capitale pour moi.

QUELS SONT LES PROJETS QUE VOUS AVIEZ POUR VOTRE PAYS LE CAMEROUN ?

 Le Cameroun est le pays qui m'a vu naître. Je me sens redevable à l'endroit de cette terre qui m'a tout donné. Je compte avec mon équipe, fait de ce pays une véritable référence Africaine en matière de recherche scientifique. Bien plus, j'ai ce désir de devenir enseignant de physique dans les universités camerounaises afin de former les jeunes frères et sœurs qui sont certainement sur le même chemin que j'étais il Y'a de cela quelques années. Mon voeu le plus crucial est de mettre la casi-totalité de mon expertise au service de la jeunesse de mon pays. D'ici quelques années, le cameroun sera un carrefour des physiques nucléaires.

Lire aussi dans la rubrique SOCIETE

Les + récents

partenaire

Vidéo de la semaine

évènement

Vidéo

L'actualité en vidéo