World news CAMEROUN :: Achat d'avions, avantages de fonction : Le DG et le DGA de Camair-Co soufflent le chaud :: CAMEROON CAMEROUN INFO - CAMEROUN ACTU
World news CAMEROUN :: Achat d'avions, avantages de fonction : Le DG et le DGA de Camair-Co soufflent le chaud :: CAMEROON CAMEROUN INFO - CAMEROUN ACTU
 
CAMEROUN :: ECONOMIE CAMEROUN :: Achat d'avions, avantages de fonction : Le DG et le DGA de Camair-Co soufflent le chaud :: CAMEROON
  • L'Equation : Sylvain Andzongo
  • jeudi 10 septembre 2020 09:59:00
  • 3542

World news CAMEROUN :: Achat d'avions, avantages de fonction : Le DG et le DGA de Camair-Co soufflent le chaud :: CAMEROON CAMEROUN INFO - CAMEROUN ACTU

C’est une passe d’armes comme on n’en voit pas tous les jours dans une entreprise publique au Cameroun. Dans une correspondance datée du 26 août 2020, le directeur général (DG) de la compagnie aérienne nationale Camair-Co, Louis Georges Njipendi Kuotu, a adressé une lettre d’observations à son adjoint (DGA), Max Constant Mve Minsi, qui lui aurait adressé auparavant deux notes.

Je tiens à exprimer ma surprise relativement à ces deux notes, tant dans la forme que dans le fond de votre démarche en marge de la tradition de collaboration collégiale qui est la nôtre depuis ma prise de fonction. S’agissant de la forme, il m’a d’abord paru étrange que dans le contexte actuel, de telles notes me parviennent de votre part, au moment où j’attends de vous, le point des instances que je vous ai confiées, depuis l’arrêt de l’exploitation en avril 2020 ainsi que la situation des dossiers en attente pour certains depuis plusieurs mois à l’instar de celui portant sur la révision de l’organigramme », écrit le DG.

Il ajoute que les ampliations de son adjoint faites au ministre des Transports et le président du conseil d’administration (pour la seconde note) sont totalement inappropriées et ne sauraient se justifier si tant est qu’il s’agit là des notes internes au sens des procédures de la Camair-Co, et dont la vocation est d’édifier le chef de structure sur une situation donnée. « La transmission de la note N° 04 le 17 août 2020 au soir, c’est-à-dire à quelques heures de la vidéo-conférence prévue le 18 août 2020 sous la présidence de monsieur le secrétaire général des services du Premier ministre au sujet du plan de reprise des vols, semble traduire un agenda autre que celui poursuivi par la dynamique mise en place au sein de la Camair-Co en vue de la résolution de la crise que celle-ci traverse. Votre désintérêt manifeste pour les dossiers préparés et présentés par la Camair-Co au Comité suscité en est la preuve », dénonce Louis Georges Njipendi Kuotu.

Ambiance délétère

Le DG révèle que son adjoint lui a proposé dans une note du 17 août 2020, dans le cadre de la reprise des vols de la compagnie aérienne, la prise en compte des offres d’acquisition des aéronefs faites par le prestataire UTI. Des offres qui jusqu’au moment où cette note parvenait au DG n’auraient pas fait l’objet d’une transmission officielle à la Camair-Co. Sur ce point, le DG marque sa surprise, car lors d’une séance de travail organisée à la Camair-Co, les offres du partenaire UTI auraient suscité « d’importantes réserves ». Ce qui aurait amené le DG à requérir du prestataire des informations complémentaires. « Dans ces conditions, une prise de position de votre part sans étude préalable encore moins de note technique justifiant votre suggestion peut susciter des interrogations », souligne le directeur général.

Il ajoute : « Ces attitudes de démarcation dont vous faites montre et pour lesquelles j’ai déjà effectivement attiré votre attention, malgré les insinuations que vous en faites, sont devenues récurrentes au fil des derniers mois y compris lors des réunions avec la tutelle. Elles tendent à perturber la cohésion du management de la compagnie et à nuire à l’obligation de solidarité qui devrait le caractériser. Vos notes susmentionnées le prouvent à suffisance ». M. Jipendi Kuotu rappelle à son adjoint qu’il ne saurait agir au nom et pour le compte de la direction générale de l’entreprise, sans avis préalable du directeur général, à l’exception des cas spécialement prévus par la réglementation en vigueur.

Avantages en nature

« Au sujet de la compensation de vos avantages en nature que vous réclamez également dans un mélange de genre qui vous est particulier, sans égard à la situation difficile actuelle de la compagnie, je vous rappelle, s’agissant notamment du véhicule à affecter à votre hôtel particulier, qu’il m’a été donné de vous inviter, en tant que coordonnateur du comité de réhabilitation de la flotte automobile (mission que je vous ai confiée dès notre prise de fonction à la tête de la Camair-Co), à opérer un choix parmi les véhicules réhabilités pour servir les besoins de la cause. Mais rien n’y fait. Vous insistez sur une compensation en numéraire d’avantages supposés être concédés en nature. À cette préoccupation je reste en attente des réponses aux questions que je vous ai posées à savoir : quel serait le fondement juridique d’une telle opération et quelle en serait la base de calcul ? »

Au final, Louis Georges Njipendi Kuotu demande au DGA de se ressaisir et d’éviter des agissements susceptibles de nuire au bon climat de collaboration au sein de la direction générale de Camair-Co.

10sept.
Lire aussi dans la rubrique ECONOMIE

canal de vie

Vidéo