CAMEROUN :: ECONOMIE NUMÉRIQUE: AFRIKPAYTM S'ASSOCIE AU MINJEC POUR BOOSTER L'EMPLOI DES JEUNES :: CAMEROON
CAMEROUN :: ECONOMIE NUMÉRIQUE: AFRIKPAYTM S'ASSOCIE AU MINJEC POUR BOOSTER L'EMPLOI DES JEUNES :: CAMEROON
 
CAMEROUN :: ECONOMIE
  • Camer.be : Léandre NZIE
  • dimanche 02 août 2020 03:36:00
  • 962

CAMEROUN :: ECONOMIE NUMÉRIQUE: AFRIKPAYTM S'ASSOCIE AU MINJEC POUR BOOSTER L'EMPLOI DES JEUNES :: CAMEROON

 Partenaire du Ministère de la Jeunesse et de l’Education Civique dans la mise en place du projet Digital Youth Service Center (DYSC), l’entreprise camerounaise compte révolutionner l’économie numérique au Cameroun.


« La société digitale qui s’annonce n’attendra pas les retardataires ». Cette phrase prononcée par le Chef de l’Etat, Son Excellence M. Paul Biya, lors de son traditionnel discours à la nation du 31 décembre 2018 sonnait dès lors comme une véritable invitation à l’entreprenariat numérique qui devrait certainement constituer l’un des socles du développement économique du Cameroun.


M. Alain Blaise NJOMO se révèle aujourd’hui comme étant l’un des entrepreneurs ayant anticipé cet appel du Chef de l’Etat.

En créant AfrikpayTM en 2012, une solution de paiement numérique, optimisée pour l’Afrique et 100% camerounaise, il ambitionnait révolutionner les pratiques du numérique au Cameroun. Le Gouvernement du Cameroun n’étant pas insensible à ce type d’initiative, a décidé à travers le Ministère de la Jeunesse et de l’Education civique de faire d’AfrikpayTM le partenaire par excellence du projet Digital Youth Service Center.


Lancé officiellement le 03 juillet 2020 à Yaoundé par le Ministre de la Jeunesse et de l’Education Civique, M. Mounouna Fotsou, puis le 17 juillet 2020 à Douala, ce projet dans sa phase pilote va embaucher 500 jeunes dont 200 à Yaoundé et 300 à Douala dans le domaine de l’entrepreneuriat numérique en vue de leur insertion socioprofessionnelle. Contribuant ainsi à la vision du Chef de l’Etat de faire de l’économie numérique un levier de croissance économique et un vivier d’emplois pour la Jeunesse.


En associant la marque AfrikpayTM à ce projet, le Président de Afrikpay souhaite faire de l’inclusion financière le socle sur lequel viendront se poser les autres projets DYSC. Ainsi, cette composante permettra d’agréger les facturiers (ENEO, etc.), l’achat de crédit téléphonique, les portemonnaie électroniques (mobile money), les droits universitaires et scolaires, les dons, etc. brisant ainsi la barrière de la nécessité de se déplacer ou de louer un local pour se lancer dans l’entrepreneuriat. En plus, vu les recommandations de distanciation instruites par le Ministère de la Santé, l’aubaine n’est que plus grande pour les jeunes bénéficiaires de ce projet.


Rappelons que le projet Digital Youth Service Center fait partie du Plan Triennal Spécial-Jeunes (PTS-Jeunes) prescrit par le président de la République en 2016. Doté d’un budget global de 102 milliards de FCFA, il devrait permettre de faciliter et accélérer l’insertion socioéconomique des jeunes. De quoi insuffler une nouvelle dynamique à l’économie numérique camerounaise et à l’emploi des jeunes.

La composante inclusion financière avec Afrikpay concerne à terme 30 000 jeunes sur l’étendue du territoire Camerounais.

02août
Lire aussi dans la rubrique ECONOMIE

canal de vie

Vidéo