World news CAMEROUN :: Filouterie : Une année blanche pour Dorothée Ngomeyo :: CAMEROON CAMEROUN INFO - CAMEROUN ACTU
World news CAMEROUN :: Filouterie : Une année blanche pour Dorothée Ngomeyo :: CAMEROON CAMEROUN INFO - CAMEROUN ACTU
 
CAMEROUN :: SOCIETE
  • Le Jour : Thierry Etoundi
  • jeudi 23 juillet 2020 09:35:00
  • 1926

World news CAMEROUN :: Filouterie : Une année blanche pour Dorothée Ngomeyo :: CAMEROON CAMEROUN INFO - CAMEROUN ACTU

La jeune fille n’a pas composé l’examen du Cep qui vient de s’achever parce que le directeur de l’école a utilisé son argent des dossiers à d’autres fins.

Dorothée Ngomeyo Messi n’a pas connu la pression des épreuves de l’examen du Certificat d’études primaires (Cep) pour le compte de la session 2020, Dorothée Ngomeyo Messi ne l’a pas connu. Agée de 14 ans, la petite Dorothée Ngomeyo Messi a été victime des mauvais rapports qu’entretient le directeur de l’école privée Kouwa avec l’argent. L’école privée Kouwa se trouve à Yénéyéné dans le département de la Mefou et Afamba. Mardi et mercredi dernier, alors que ses camarades allaient affronter les épreuves du Cep, elle devait aller rendre visite à sa tante.

Une astuce trouvée par sa grand-mère pour essayer de la faire oublier le « drame » qu’elle subissait. « Les frais de scolarité dans cette école sont à hauteur de 45.000 Fcfa et les frais d’examen s’élevaient à 7.500 Fcfa. Des sommes que j’ai payées au mois de novembre. J’ai remis l’argent au directeur en mains propres puisque c’était à lui seul qu’on remettait cet argent. je ne sais quoi dire à ma petite-fille mais j’espère là où ce directeur est actuellement, il est heureux », explique la grand-mère de Dorothée Ngomeyo Messi, écrasant une larme chaque que ce sujet est abordé avec elle.

Voilà trois mois que le directeur de l’école privée Kouwa est injoignable. Approchée par la fondatrice de l’école, la femme du directeur affirme ne pas avoir de nouvelles de son époux durant cette même période. Joint au téléphone, son fils assure aussi ne pas savoir où se trouve son père depuis plusieurs jours. Quelques jours avant le début des épreuves du Cep, le directeur de l’école semble s’être évanoui dans la nature. Dorothée Ngomeyo Messi confie que, « je suis fâchée contre le directeur.

Qu’est-ce que je lui ai fait pour qu’il me fasse subir cette autre épreuve que celles qu’ont subies mes camarades de classe ? Pourquoi avoir travaillé durement durant toute l’année pour ne pas composer au final ? ».

Hier, la fondatrice de l’école privée Kouwa a cherché le domicile de la grand-mère de la jeune fille pour lui présenter ses excuses. N’étant plus chez sa grand-mère, elle s’est rendue à Soa chez la tante de cette dernière. Elle a assurée, devant oncles et tantes de la malheureuse, qu’elle irait en classe de sixième dans le collège Kouwa et que l’année prochaine, elle allait s'occuper personnellement des frais d’examen de l’adolescente. Sauf que l’année prochaine, elle va affronter ces épreuves étant candidat libre.

23juil.
Lire aussi dans la rubrique SOCIETE

canal de vie

Vidéo