CAMEROUN :: A propos de la durée de vie du virus :: CAMEROON
CAMEROUN :: A propos de la durée de vie du virus :: CAMEROON
 
CAMEROUN :: SANTE
  • Cameroon Tribune : Elise ZIEMINE NGOUMOU
  • jeudi 09 avril 2020 13:44:00
  • 2490

CAMEROUN :: A propos de la durée de vie du virus :: CAMEROON

Résistant 24 heures sur du papier, trois à quatre jours sur les matières plastiques et le fer, le Covid-19 fait partie des plus pernicieux.

Trois à quatre jours de vie sur des matières plastiques, l’acier et le bois. 24 heures sur du papier, trois à quatre heures dans l’air et sur les pièces d’argent. L’heure n’est pas à la négligence des règles d’hygiène. Les experts affirment que le Covi-19 est nuisible et très dangereux. Sa longue durée de vie sur les surfaces inévitables par l’homme et les vêtements fait de lui, un danger permanent.

Le nombre de personnes infectées depuis l’apparition des premiers cas en Chine en décembre 2019, le témoigne à suffisance. Au Cameroun d’ailleurs, les chiffres ont explosé en peu de temps. Et si chaque Camerounais ne prend pas la menace au sérieux, on risque frôler la « catastrophe », comme le redoutent certains.

Notamment lorsqu’on considère l’ampleur de l’utilisation du papier dans nos administrations. Le virus y passe 24 heures et parfois plus. Et pendant tout ce temps, il est infectieux. Du coup, lorsqu’une personne touche ce papier et introduit son doigt dans la bouche sans au préalable laver les mains, le virus, comme un agresseur attendant sa victime, entre dans l’organisme. Même après trois jours à l’air libre, le Covid-19 reste virulent. Une fois dans l’être humain, les dégâts ne tardent pas : toux sèche, éternuements, douleurs corporelles, faiblesse, fièvre élevée et difficultés à respirer… Les ennuis sont là.

C’est sans doute pour cette raison qu’en plus de se laver régulièrement les mains à l’eau courante et au savon, il faut également prendre soin de son environnement ainsi que de ses outils de travail. Dr Fanne Mahamat, directeur de la promotion de la santé au Minsanté recommande de nettoyer et de désinfecter régulièrement les surfaces potentiellement infectées.

Les tables, les téléphones, les poignées de porte, les interrupteurs, les rampes d'escaliers, les boutons d’ascenseur, les lunettes, les ordinateurs, les robinets, le sol et les bijoux. Au sujet des bijoux notamment, l’experte indique qu’il est déconseillé d’en porter en ce moment.

Selon notre source, l’OMS prescrit l’usage de désinfectants à base d'eau de Javel ou de chlore. En cas de contact avec des surfaces potentiellement infectées, Dr Fanne Mahamat conseille de se laver les mains et d’éviter de toucher les yeux, la bouche ou le nez .

09avril
Lire aussi dans la rubrique SANTE

canal de vie

Vidéo