World news CAMEROUN :: Alain Edgar Mebe Ngo’o est-il une victime expiatoire du régime de Yaoundé ? :: CAMEROON CAMEROUN INFO - CAMEROUN ACTU
World news CAMEROUN :: Alain Edgar Mebe Ngo’o est-il une victime expiatoire du régime de Yaoundé ? :: CAMEROON CAMEROUN INFO - CAMEROUN ACTU
 
CAMEROUN :: MéDIA
  • Camer.be : Ben BATANA
  • lundi 09 mars 2020 12:33:00
  • 15076

World news CAMEROUN :: Alain Edgar Mebe Ngo’o est-il une victime expiatoire du régime de Yaoundé ? :: CAMEROON CAMEROUN INFO - CAMEROUN ACTU

L’ancien ministre de la défense-Directeur du cabinet civil de la présidence de la République est incarcéré à la prison centrale de Yaoundé Kondengui depuis le 16 mars 2019. Un an après, le procès n’est pas ouvert.

On le disait déjà dans l’étoffe de président. Bon chic bon genre, il avait gravi tous les échelons de l’administration. De la préfectorale à la présidence. Mais aussi au sein du gouvernement où il a occupé le prestigieux poste de ministre délégué à la présidence chargé de la défense. Très proche du prince d’Etoudi. Malgré son affectation au ministère des transports, il n’avait pas quitté ce titre « Monsieur le ministre de la défense »

Avec ses interminables cortèges. Le dauphin était alors supposé connu. Alain Edgar est un familier de la famille présidentielle. Il exigeait le respect dû à son rang. Les courtisans le lui rendaient bien.

Jusqu’au jour ou l’histoire a changé son cours. Le 6 mars 2019. Les badauds avaient accourus au Tribunal Criminel Spécial. Une juridiction créée pour traquer les prévaricateurs de la fortune publique. Il fallait se rassurer « L’ancien ministre de la défense aux arrêts et écroué à la prison centrale de Kondengui » Au motif d’une affaire de détournement de fonds publics, dans le cadre de l’achat de matériels militaires pour l’armée Camerounaise du temps où il était ministre de la défense.

Un an après, le quotidien Le Messager est revenu sur l’affaire pour dénoncer « Messes noires et guerres de clan » sur un sujet qui piétine. De fait, que reproche-t-on réellement à ce fils de la région du Sud comme le président Paul Biya dont il est de notoriété publique qu’il est proche ? Dans les coulisses, on parle de plus en plus de la succession qui est ouverte à Etoudi « Mebe Ngo’o est le dauphin du père » Le quotidien Le Messager révèle que « Des informations difficilement vérifiables sur les réseaux sociaux qui faisaient état des messes noires organisées par certaines personnalités du régime de surcroit ressortissants de la même région que le chef d’état et Mebe Ngo’o. Tous solidement engagés dans le cadre de la lutte à mort qui se déroule à huis clos dans le sérail pour la sécession du président de la République »

Vraie ou fausse allusion, toujours est-il que le clou est enfoncé. Pour sans doute le mettre définitivement hors d’état de nuire. Avec des raisons-prétextes, croit-on fallacieux. Dans un sortilège d’accusations. Pour Le Messager « D’autres détracteurs de l’ancien DCC l’accuseraient de financer les activités du très redouté Sissiku Julius Ayuk Tabe, interpellé et écroué depuis bientôt deux ans pour apologie d’actes terroristes, sécession, financement d’actes terroristes, révolution, insurrection et hostilité contre la patrie »

09mars
Lire aussi dans la rubrique MéDIA

canal de vie

Vidéo