BELGIQUE :: Les Camerounais de la diaspora rendent hommage aux victimes des émeutes de février 2008 au Cameroun :: BELGIUM
BELGIQUE :: Les Camerounais de la diaspora rendent hommage aux victimes des émeutes de février 2008 au Cameroun :: BELGIUM
 
BELGIQUE :: SOCIETE
  • Camer.be : Hugues SEUMO
  • samedi 07 mars 2020 14:24:00
  • 3515

BELGIQUE :: Les Camerounais de la diaspora rendent hommage aux victimes des émeutes de février 2008 au Cameroun :: BELGIUM

C’est aussi de l’extérieur du pays que les associations de la diaspora sont mobilisées pour une semaine dite des martyrs de février 2008. Cette année, douze ans, jour après jour, après le déclenchement de ce que certains ont appelé «les émeutes de la faim », derrière lesquelles Paul Biya le président du Cameroun avait vu la main des «apprentis sorciers», des Camerounais n’oublient pas.

Le Mouvement de Février 2008 avec la collaboration de plusieurs organisations de la société civile, politique camerounaises et belges ont décidé d’organiser à Bruxelles, une semaine pour se souvenir des victimes des émeutes de février 2008 au Cameroun

A Bruxelles, pour cette 12ème édition de commémoration de nos martyrs, le point ultime des activités, a été ce jour 07 mars 2020, le dépôt symbolique de la gerbe de fleurs à l'ambassade du Cameroun à Bruxelles, sous le regard hagard de plusieurs riverains et passants.

Tous les intervenants au cours de cette commémoration des martyrs du Cameroun ont été unanimes sur le fait qu'il est nécessaire de garder le fil de l'histoire. Ne pas balayer d'un revers de la main des cas de violations des droits humains au Cameroun.

Après le dépôt de la gerbe de fleurs, les organisateurs ont entonné devant quelques éléments de la police locale qui étaient en faction, l'hymne national du Cameroun avant de se disperser.

Selon les organisateurs, pour cette année, il est question de rendre hommage à nos martyrs sans oublier les victimes des multiples crises qui secouent actuellement le Cameroun.

Il s'agissait également d'informer publiquement les populations belges sur les différents cas de violations des droits humains au Cameroun et attirer leur attention sur le climat délétère qui règne actuellement au Cameroun.

Ils ont convenu de la prochaine étape de cette commémoration à savoir la vaste campagne d'information sur l'assassinat des martyrs du Cameroun. Une plainte est même envisagée en Belgique

07mars
Lire aussi dans la rubrique SOCIETE
Vidéo