CAMEROUN :: Délestages à Yaoundé : Vers le bout du tunnel :: CAMEROON
CAMEROUN :: Délestages à Yaoundé : Vers le bout du tunnel :: CAMEROON
 
CAMEROUN :: SOCIETE
  • Mutations : Jenner Onana
  • jeudi 15 août 2019 02:11:00
  • 2051

CAMEROUN :: Délestages à Yaoundé : Vers le bout du tunnel :: CAMEROON

La ville de Yaoundé pourrait dans les prochains jours sortir du noir. Selon des sources au ministère de l’Eau et de l’Energie (Minee), les pouvoirs publics ont pris des mesures allant dans ce sens. 19 cellules sont arrivées au port autonome de Douala. Elles ont été importées par la société en charge de la distribution de l’énergie au Cameroun (Eneo-Cameroon), renseigne la source. Le gouvernement a également pris des mesures pour l’enlèvement direct dudit matériel au port.

Le ministre des Mines et de l’Eau, Gaston Eloundou Essomba, lors de la réception de ce matériel importé le 13 août 2019, a donné sept jours aux experts d’Eneo et de la Société en charge du transport de l’énergie (Sonatrel) pour résoudre le problème des coupures récurrentes d’électricité à Yaoundé, explique la source. Des équipes de ces deux structures sont d’ores et déjà à pied d’oeuvre.

Les responsables d’Eneo n’ont pas confirmé l’information sur l’importation du matériel. Cependant, déclarent-ils, le matériel sus évoqué était déjà disponible au port autonome de Douala. Les pouvoirs publics n’ont fait que faciliter son enlèvement. Le portail des camerounais de Belgique. Une conférence de presse conjointe Mincom et Minee, en présence des directeurs généraux de Sonatrel et d’Eneo, inhérente au sujet, est prévue ce jour. Depuis le 7 août dernier, une partie de la ville de Yaoundé est plongée dans le noir. Ce, malgré le service de rationnement mis sur pied par les pouvoirs publics pour éviter d’abandonner certains quartiers à leur sort. Dans une note d’information du Minee signée le 11 août dernier, « un incident s’est produit dans la nuit du 7 août 2019 sur le réseau électrique de la Brigade de renseignements géologiques et miniers ‘Brgm’ situé au quartier Melen ».

Les premiers travaux engagés, indique cette note d’information, avaient permis de reprendre uniquement 70% du réseau. Avec ces 16 cellules, les 30% restants seront repris, certainement dans les plus brefs délais, étant donné que la note situait la durée des travaux entre trois et six mois.

15août
Lire aussi dans la rubrique SOCIETE

canal de vie

Vidéo