CAMEROUN :: AYISSI ABENA ALPHONSE « collecter le maximum de poches de sang pour pallier aux pénuries » :: CAMEROON
CAMEROUN :: AYISSI ABENA ALPHONSE « collecter le maximum de poches de sang pour pallier aux pénuries » :: CAMEROON
 
CAMEROUN :: SANTE
  • Camer.be : Franck BAFELI
  • jeudi 13 juin 2019 11:00:00
  • 21210

CAMEROUN :: AYISSI ABENA ALPHONSE « collecter le maximum de poches de sang pour pallier aux pénuries » :: CAMEROON

Depuis le lundi 10 Juin jusqu’au 17 Juin 2019, la Fondation Camerounaise des Consommateurs(FOCACO) a lancé, avec le soutien d’Orange Cameroun, une grande campagne de sensibilisation de la population-cible au don de sang afin d'augmenter les stocks de sang dans les banques de sang de l'hôpital Laquintinie de Douala et de l’hôpital de district de Nylon.

Cette collecte est l’occasion d’aller chercher de nouveaux donneurs, de sensibiliser la population à ce geste citoyen, indispensable, mais en tout premier lieu, cette collecte permettra de répondre aux besoins en dons de sang, de plus en plus importants.

Cette campagne de sensibilisation est très importante pour les hôpitaux concernés qui doivent rapidement augmenter les dons de sang afin d'assurer les besoins des malades à l'approche des grandes vacances, un déficit en dons est constaté en cette période.

Pour Monsieur AYISSI ABENA ALPHONSE, le président de la FOCACO, les objectifs de cette campagne sont entre autres de sensibiliser les étudiants et travailleurs sur la nécessité du don de sang volontaire, collecter le maximum de poches de sang pour pallier aux pénuries observées dans les hôpitaux et surtout rendre hommage aux personnes qui font régulièrement et volontairement don de leur sang en leur délivrant des diplômes. Selon un constat du ministère de la Santé publique, pour un besoin annuel de 400 000 poches de sang, seulement 45 000 sont disponibles ; soit un déficit de 355 000 poches de sang par an. Il est urgent d’agir

« Soyons solidaires et généreux à l’occasion de la célébration de la Journée mondiale du don de sang Donner son sang, c'est sauver des vies. » lance Monsieur Alphonse AYISSI, qui invite particulièrement les étudiants et les travailleurs à se mobiliser. Le don de sang est irremplaçable : il n'existe pas aujourd'hui de produit fabriqué artificiellement capable de se substituer complétement à lui. Seul l’être humain en est le producteur et consommateur.

Qui peut donner son sang ? Certaines conditions sont à vérifier avant de donner son sang : son poids, son âge. Si le donneur est en bonne santé, le don du sang ne comporte aucun risque. Son état de santé faisant l'objet d'un examen au cours de l'entretien médical préalable au don de sang.

Le don de sang est sans danger : il n'existe aucune conséquence à court terme et à moyen terme sur le plan de la sécurité. Il est recommandé de s'alimenter et de boire de l'eau avant un don.

13juin
Lire aussi dans la rubrique SANTE

canal de vie

Vidéo