CAMEROUN :: RECOMPENSE : Célestine Ketcha Courtès, lauréate de l’Africa Women’s Awards :: CAMEROON
CAMEROUN :: RECOMPENSE : Célestine Ketcha Courtès, lauréate de l’Africa Women’s Awards :: CAMEROON
 
CAMEROUN :: SOCIETE
  • Correspondance : Shiale Nagha Talomdjou
  • lundi 27 mai 2019 08:40:00
  • 1030

CAMEROUN :: RECOMPENSE : Célestine Ketcha Courtès, lauréate de l’Africa Women’s Awards :: CAMEROON

L’engagement de l’africaine KETCHA COURTES dans le développement du continent a été célébré au Cameroun. Le mérite et le dynamisme de la 1ère Femme Maire dans le département du Ndé et actuel Ministre de l’habitat et du Développement urbain sont valorisés.

C’est sans doute l’un des plus grands moments d’enchantement spécialement décliné au féminin qui a été organisé ce 25 Mai 2019 au Palais de congrès de Yaoundé. La première édition de Africa Women’s Award (AWA) organisée par Dikondo Marthe Dinaly (présidente de l’Association Africa Women’s Awards) et retransmise en direct sur la télévisons internationale Ltm, avec le partenariat de vision 4 et de la chaine nationale Crtv, était doté d’un contenu avant-gardiste. La cérémonie de récompense qui vise à célébrer l’excellence des femmes africaines, et exalter leurs compétences, a étalé en grand format, l’image positive de la femme africaine.

Pour la femme Africaine…

A cette soirée qui a mobilisée plus de 1000 invités, les petits plats sont mis dans les grands, afin de valoriser des femmes inspirantes, montrer ce qu’elles sont et de quoi elles sont capables. Avec une tonalité glamour, Africa Women’s Award de ce 25 Mai 2019 a primé les femmes dans les domaines sport, musique, droits de l’homme, politique, économie, média, comédie, entreprenariat, scolarisation de la jeune fille, et bien d’autres. Au total, 16 catégories et 3 prix spéciaux ont été décernés

Des lauriers ont été remis pour valoriser l’association exceptionnelle des personnes âgées; l’association exceptionnelle de lutte contre les violences faites aux femmes ; l’association de promotion de la scolarisation de la jeune fille ; le parcours académique d’exception ; la femme politique d’exception ; la femme auteur d’exception ; la femme africaine de l’année ; la femme entrepreneure d’exception ; la femme artiste d’exception ; la femme sportive d’exception ; la femme d’exception média ;l’association exceptionnelle d’épanouissement de la femme veuve ;le prix spécial de l’héroïne politique ; l’association pour la promotion aux métiers du développement etc…

Ketcha Courtès exaltée…

Selon le comité d’organisation, Chaque candidate représente une œuvre d’exception sur le plan africain. Les candidates ont été étudiées par un jury de sages africains, experts dans divers domaines. Les votes se sont fait par internet et via les accès courts diffusés sur les télévisions partenaires. Les portraits des œuvres des nominés étaient soumis au peuple africain pour son vote.

Devant le Gabon, la Côte d’Ivoire et le Togo, Célestine Ketcha Courtès a été sacrée ‘’Femme d’exception et d’impact dans les mairies’’. Bien que ministre de l’habitat et du Développement Urbain du Cameroun depuis le 04 Janviers 2019, le jury a expliqué que CKC mérite d’être exaltée, et ses actions valorisées afin d’inspirer les femmes et les générations à venir. En synthèse, il a été rappelé aux invités et aux téléspectateurs «qu’en 2007 Célestine Ketcha Courtès prend la commune de Bangangté et devient la 1ere femme maire de cette commune en particulier et dans le Ndé en général ; Militante de 1er rang dans la vie social de sa commune, et principale actrice du développement dans sa commune et dans les communes voisines, elle est à pratiquement à cette période la plus jeune maire du Cameroun. En 2012, elle remporte le 1er prix des meilleures pratiques communales organisé par le Feicom, en 2014, elle remporte le prix de l’excellence des nations unies pour les services publics dans la commune. En 2015, elle devient présidente Réseau des femmes élues locales d’Afrique au Cameroun ». Plusieurs actions et services relevant de l’état des services de Ketcaha courtès ont été évitées afin de respecter le timing et surtout la modestie de celle qui du haut de ses fonctions actuelles, continue à mettre en priorité le bien être des populations, son militantisme engagé dans le Rdpc et la fidélité au Chef de l’Etat.

Cette énième distinction qui vient s’inscrire sous l’écharpe tricolore de Maire qu’elle a portée de 2007 à 2018, est sans doute un honneur pour la femme Camerounaise, et le leadership féminin des femmes africaines. Cet événement qui se veut annuel connaitra dès 2020, la participation des pays du Magreb, pour réellement être en phase avec l’objectif visé : « entretenir le cycle de promotion, de valorisation de la Femme en Afrique et au-delà du continent ».

27mai
Lire aussi dans la rubrique SOCIETE

canal de vie

Vidéo