CAMEROUN :: Ferdinand Ngoh Ngoh : L’homme fort de Yaoundé. :: CAMEROON
CAMEROUN :: Ferdinand Ngoh Ngoh : L’homme fort de Yaoundé. :: CAMEROON
 
CAMEROUN :: MéDIA
  • Camer.be : Ben BATANA
  • lundi 13 mai 2019 11:50:00
  • 14274

CAMEROUN :: Ferdinand Ngoh Ngoh : L’homme fort de Yaoundé. :: CAMEROON

Un décret de délégation permanente de signature signé par Paul Biya a provoqué l’ire dans le landerneau politique. Avec un zeste de positionnement à la tête de l’Etat.

D’Ahidjo à Paul Biya

Le décret du président confère des pouvoirs au secrétaire général de la présidence qui le place à la dignité de président exécutif. Du coup, des voix se sont élevées, sous forme de conspiration pour dénoncer cette « passation de pouvoir » à la tête de l’Etat. Et pourtant, D’Ahidjo à Paul Biya, tous les Sg/Pr ont bénéficié de cette faculté. Qui en fait, n’est pas une délégation de pouvoir. La presse s’est faite un large écho, d’une situation diversement interprétée un « vrai-faux » débat qui est venu réveiller les velléités successorales. Ferdinand Ngoh Ngoh : « le cauchemar des félons » comme l’écrit le journal Essingan.

Une cabale dénoncée.

Pour ce journal de Yaoundé, Le ministre d’Etat, Sg/Pr est la cible permanente des assauts des ambitieux du camp présidentiel, qui ne taisent plus leurs convoitises pour le pouvoir comme des ennemis de Paul Biya, qui œuvrent pour l’effondrement de son régime. Le Quotidien, quant à lui, fait état : « des dessous de la cabale contre Ferdinand Ngoh Ngoh ».

Une conspiration entretenue.

Et la presse a pris la défense « Force est de constater que Ferdinand Ngoh Ngoh bénéficie de la haute confiance de Paul Biya. Une confiance qui ne lui vaut pas que des fleurs, au contraire… c’est ce que semble nous montrer le contexte actuel dans lequel baigne le Sg/Pr. En effet, jamais dans l’histoire du Cameroun, un Secrétaire général de la Présidence de la République n’a été aussi vilipendé, calomnié, dénigré comme Ferdinand Ngoh Ngoh. A mesure que le temps passe, la cabale contre Ferdinand Ngoh Ngoh s’accroit à une vitesse vertigineuse, surtout après que son patron a fait de lui ministre d’Etat tout en le maintenant Secrétaire général de la Présidence de la République, le 4 janvier »

13mai
Lire aussi dans la rubrique MéDIA

canal de vie

Vidéo