CAMEROUN :: 18e renvoi : L’ex-Dg de la CRTV est attendu le 03 avril au Tcs. :: CAMEROON
CAMEROUN :: 18e renvoi : L’ex-Dg de la CRTV est attendu le 03 avril au Tcs. :: CAMEROON
 
CAMEROUN :: MéDIA CAMEROUN :: 18e renvoi : L?ex-Dg de la CRTV est attendu le 03 avril au Tcs. :: CAMEROON
  • Mutation : Cyril Marcel Essissima
  • lundi 04 mars 2019 10:34:00
  • 15123

CAMEROUN :: 18e renvoi : L’ex-Dg de la CRTV est attendu le 03 avril au Tcs. :: CAMEROON

Alors que l’audience du 1er mars dernier s’annonçait comme « le jour du jugement » pour l’ex-directeur général (Dg) de la Cameroon Radio Television (CRTV), Amadou Vamoulké et ses coaccusés, le président du Tribunal criminel spécial (Tcs) a reporté l’affaire « au 03 avril à la demande de Me Tchankou (conseil de l’Etat du Cameroun) pour ses observations ». C’est la résultante d’un duel sur des questions de forme, entre la défense, l’accusation et le ministère public. Les parties ont notamment ferraillé autour de « l’autorité compétente pour certifier conforme un document ».

Dans le cas d’espèce, les documents en questions sont le procès-verbal d’enquête préliminaire de la Direction de la police judiciaire et les six chèques émanant d’une banque. Un spectacle d’art oratoire présenté par les avocats et dont le public s’est délecté pendant plus de trois heures. L'info claire nette. Finalement les appétits se sont apaisés après la démonstration de l’avocat de la CRTV qui mentionne trois autorités compétentes pour certifier un document. « Soit l’auteur du document, soit l’autorité désignée par la loi (pour cet exercice, Ndlr) ou alors l’autorité qui, à un moment donné, a la garde du document », a-t-il précisé.

Pour mémoire, l’audience de ce jour était une sollicitation de l’avocat général près le Tcs « pour ses réquisitions intermédiaires ». Chose qu’il a faite en rappelant au passage que le procès dont s’agit concerne le détournement de plus de « 3,908 milliards Fcfa » appartenant à la CRTV, et impliquant Amadou Vamoulké (ex-Dg Crtv), Polycarpe Abah Abah (ancien ministre des Finances) et Antoinette Menyeng Meyoa (ex-gérante de l’agence publicitaire de la CRTV). Ainsi, le 03 avril prochain marquera la dix-huitième audience. Le 31 janvier dernier, les députés et les sénateurs français ont rendu public un document pour demander la réhabilitation

et la libération au plus vite de Amadou Vamoulké. Arrêté le 29 juillet 2016, le journaliste et ex-directeur général de la Cameroon Radio Television (CRTV) est poursuivi pour détournement de fonds publics. Des accusations que ce dernier réfute depuis le début.

04mars
Lire aussi dans la rubrique MéDIA

canal de vie

Vidéo