Camer.be
Can 2021: Vers un match Cameroun /Côte-d’Ivoire :: CAMEROON
CAMEROUN :: SPORT
  • Quotidien Mutations : Dimitri Mebenga
  • mercredi 05 décembre 2018 17:08:00
  • 1556

Can 2021: Vers un match Cameroun /Côte-d’Ivoire :: CAMEROON

Initialement prévue chez les Eléphants, le président de la Caf laisse entendre que cette 33e édition se tiendra au pays des Lions indomptables.

La Côte d’Ivoire n’est pas prête pour 2021. En 2023, ils [les Ivoiriens] seront prêts. On organise la Coupe d’Afrique des nations (Can) au Cameroun et en 2023 on organise en Côte d’Ivoire. C’était la décision prise par le comité exécutif,nous donnons plus de chance au Cameroun, plus de temps pour qu’il réalise les infrastructures et on va l’accompagner de près», a déclaré sur un ton péremptoire le président de la Confédération africaine de football, Ahmad Ahmad lundi 03 décembre dernier sur les antennes de la chaîne de télévision Afrique Média.

Dans son envolée, le patron de la Caf explique, «On est confiant qu’on a pris de bonnes décisions pour le bien du football africain selon les règles, selon les statuts et les règlements des compétitions de la Caf. Tout est clair. Si vous prenez les règlements de la Can, essayez de voir l’article 35, 92. Nous n’allons pas faire comme les autres : retirer une Can à un pays et laisser tomber. Non ! Ce n’est pas notre manière».

Pourtant, il semble prématuré d’affirmer que la Côte d’Ivoire ne sera pas prête, car jusqu’à ce jour, elle n’a accueilli qu’une seule visite d’inspection de la Caf.

Ces propos d’Ahmad sont perçus comme un revirement car, en visite en Côte d’Ivoire le 19 décembre 2017, le patron de l’instance faîtière du football continental déclarait devant la presse, «la Caf à aucun moment n’a pensé retirer l’organisation de cette Can à la Côte d’Ivoire. Nous voulons au contraire accompagner le pays»

Si depuis l’annonce de l’attribution de la Can 2021 au Cameroun, le gouvernement camerounais est aphone, tel n’est pas le cas de la Côte d’Ivoire. Après la déclaration d’Ahmad sur Afrique Media, le ministre ivoirien des Sports a fait une sortie dans laquelle il précise :«Nous venons d’être informés de façon laconique par la presse que la Côte d’Ivoire pourrait dessaisie [de la Can 2021].

Il y a deux aspects que nous voulons soulever. D’abord nous n’avons pas été formellement saisis en tant qu’Etat et ensuite l’argument qui est avancé tenterait de jeter l’opprobre sur la Côte d’Ivoire sur notre capacité à être prêt en 2021. Nous voulons attirer l’attention des responsables de la Caf sur cette démarche qui manque de courtoisie, de sérénité et d’objectivité». Paulin Danho relève d’emblée que «nous [la Côte d’Ivoire] avons été retenus pour 2021, donc nous devons être prêts pour 2021. Après, si nous sommes dans une situation où il faut négocier des glissements ou des choses comme ça, cela interviendra à la suite d’une correspondance, des rencontres. Mais ce que je peux dire c’est que nous avons été désignés en 2014 pour la Can 2021. Nous avons un chronogramme, nous avons mobilisé des ressources ; nous travaillons en toute sérénité».

A la suite de la décision du Comité exécutif du 30 novembre dernier retirant la Can 2019 au Cameroun, le président de la Caf a adressé une correspondance au président de la République, Paul Biya dans laquelle l’on peut lire :«vu l’importance de votre implication personnelle, que la Caf et son Comité exécutif seraient honorés que le Cameroun puisse accepter d’abriter l’édition 2021 de la Can. Cette édition permettrait au Cameroun d’achever dans le confort et la sécurité, la totalité des projets prévus pour cette manifestation». Affaire à suivre.

05déc.
Lire aussi dans la rubrique SPORT
Vidéo