Camer.be
ÉTATS-UNIS :: A LA DÉCOUVERTE DE LA START-UP BELYNN COSMETICS, LLC SITUÉE A BETHESDA DANS LE MARYLAND :: UNITED STATES
ÉTATS-UNIS :: DIASPORA
  • Camer.be : Hilaire SOPIE
  • mardi 04 décembre 2018 12:54:00
  • 1703

ÉTATS-UNIS :: A LA DÉCOUVERTE DE LA START-UP BELYNN COSMETICS, LLC SITUÉE A BETHESDA DANS LE MARYLAND :: UNITED STATES

Allons a la decouverte de la Start-up Belynn Cosmetics, LLC, Propriétaire et Gérante de la Marque Déposée Belynn Natural située à Bethesda dans le Maryland aux Etats-Unis, une belle trouvaille de la famille Fomene.

 

Bonjour Monsieur Vidal Fomene, CEO et Co-fondateur de la Start-up Belynn Cosmetics, LLC. Pouvez-vous nous parler de vous et de vos activités ?

 

Bonsoir et merci de m’accorder l’opportunité de parler de moi, et surtout des multiples activités de la Start-up Belynn Cosmeticsqui est une compagnie cosmétique propriétaire de la Marque Déposée “Belynn Natural” enregistrée depuis Janvier 2018 dans l’état de Maryland aux Etats-Unis. Ma partenaire n’est personne d’autre que mon épouse Dr. Annie Foumbi Fomene. Elle est Pharmacienne spécialisée en pharmacie clinique pédiatrique disposant d’une expertise et d’une longue expérience dans la recherche et la composition des médicaments. Cette expérience a été acquise dans des Hôpitaux de référence de la région métropolitaine de Washington aux Etats-Unis D’Amérique (USA) après un passage dans les plus grandes industries Pharmaceutiques basées dans la région de New York. Nous avons décidé de nous unir et de mettre nos expertises en valeur pour développer cette entreprise familiale. Je suis Co-fondateur et le CEO. Je suis titulaire d’un Master en Comptabilité, diplômé de « Business economics » de l’Université de Bologne en Italie, et par ailleurs détenteur de plusieurs certificats professionnels. Je cumule plusieurs années d’expérience dans le négoce international, comme agent commercial import-export, auditeur et expert en fraude financière.

Pourquoi avoir choisi d’investir dans un domaine aussi complexe que celui des produits cosmétiques pour enfants ?

L’idée de créer une Start-up spécialisée dans la fabrication des produits naturels pour enfants se justifie par cinq principales raisons : (1) Le souci de résoudre les problèmes dermatologiques chroniques dont a souffert notre fille Keira-Lynn malgré l’utilisation des produits cosmétiques couteux qui se sont finalement révélés inappropriés pour sa guérison. (2) La découverte et le constat aberrant que le marché des produits cosmétiques en général est pollué de produits contenant des ingrédients toxiques et des conservateurs dangereux pour la santé. (3) La volonté de contribuer efficacement aux soins des peaux sensibles et fragiles de nos précieux bébés par la fabrication des produits naturels, hypoallergiques, hydratants, non toxiques, et sans conservateurs. Il est à noter au passage, que les adultes aux peaux sensibles peuvent aussi profiter des bienfaits de ces produits. (4) Le désir d’éduquer les consommateurs sur les produits qu’ils utilisent, surtout ceux contenant des ingrédients à haut risques comme les parfums, le benzoyle peroxyde et le Phénoxyéthanol pour ne citer que ceux-ci et, enfin (5) la volonté de faire du business car le revenu du marché mondial des produits naturels et organiques était évalué à environ 11.06 milliards de dollars américain pour le compte de l’année 2016, et pourra atteindre 21.78 milliards de dollars américain a l’horizon 2024 selon statista.com. Avec un résultat aussi impressionnant, je pense qu’il était raisonnable pour nous de nous lancer dans cette aventure et surtout, faire de “Belynn Cosmetics” une marque de référence en s’invitant dans la cour des grands.

Nous profitons d’ailleurs de cette occasion pour préciser que les produits Belynn sont fabriqués dans un laboratoire enregistré par la Food Drug Administration(FDA). Ils sont le résultat de plus de trois ans de dur labeur, de recherche et d’expérimentations, des nuits interminables de réflexions, de questionnements, et de consultations avec d’autres pharmaciens, pédiatres, surtout ceux spécialisés en dermatologie. Tout ceci, dans le but de résoudre les problèmes dermatologiques chroniques des enfants. Dr Fomene a même été invite par the Eczema National Foundation à Chicago le mois dernier pour collaborer avec AAD (L’académie Américaines des Dermatologues) et IDEOM (International Dermatologie Outcomes Mesures) en vue de développer des outils qui vont aider à mesurer les avancées dans le traitement de l’eczéma. Notre solution apparaît donc comme une alternative naturelle avec des ingrédients à bas risque, pour le traitement et la protection des peaux fragiles et sensibles de nos bébés dès leur naissance.

 

 

Pouvez-vous nous éclairer sur les motivations de votre décision d’ouvrir votre Start-up aux Etats-Unis quand on sait que le cout d’investissement y est bien plus élevé par rapport à votre pays d’origine le Cameroun ? 

 

Nous pensons qu’il était beaucoup trop risqué pour nous de penser au Cameroun dans la conception et pour l’implantation de notre entreprise pour plusieurs raisons. (1) nous vivons aux Usa et nous sommes un jeune couple avec trois anges de douze, neuf, et huit ans que nous éduquons et qui ont besoin de notre présence permanente. (2) l’environnement des affaires aux Etats-Unis vous encourage à prendre des risques raisonnables afin d’intégrer le monde des affaires à tous les niveaux. C'est-à-dire sur le plan administratif, économique, et financier selon les lois en vigueur sans se prendre la tête. (3) sur le plan opérationnel et de la production, il était impossible de fonctionner au Cameroun car notre travail est basé sur la recherche, les tests dans les Laboratoires agréés dont les résultats nous permettent d’assurer et convaincre la clientèle sur la qualité de nos produits, le design et la conception des emballages qui sont aussi spéciaux du fait du matériel utilisé … bref ça n’aurait pas été une bonne décision d’affaire surtout que notre vision est aussi la production de masse en respectant et conservant l’originalité et la qualité de nos produits pour enfin vendre car, il faut le préciser, une vente de masse c’est cela notre objectif.

Par rapport au Cameroun, nous ambitionnons apporter de l’oxygène aux enfants de l’Afrique et du monde à mesure de nos moyens, à travers le financement de l’éducation des enfants de la rue, ceux qui sont dans des prisons, et des orphelins à travers notre fondation dénommé “Annie & Vidal Fomene Foundation. Nous allons ainsi promouvoir l’éducation car nous croyons fermement que l’Education est l’avenir d’un pays, d’une entreprise, ou d’une organisation sérieuse et ambitieuse. Le processus administratif a été déjà engagé à cette fin et vous en saurez davantage dans les meilleurs délais.  

 

Comment entrevoyez-vous de vendre vos produits ?

 

Nous nous sommes organisés sur une stratégie de court, moyen et long terme à travers les ventes sur nos sites internet www.BelynnNaturals, Amazon Store  et www.shopbelynn.com. Nous avons été recommandés dans certains magasins de la place aussi par nombre de nos contacts avec lesquels nous avons déjà engagé les négociations pour la vente de nos produits, et enfin nous avons recruté un cabinet conseil basé à Bethesda dans le Maryland qui nous assiste en général dans le développement de nos activités c'est-à-dire les stratégies de vente, de marketing et communication, les négociations de vente avec les magasins de grandes surfaces et enfin de la distribution et la représentation de nos produits en utilisant leur network.

 

Incroyable ! A vous écouter, on dirait que tout est facile. Sinon Comment vous vous-en sortez avec vos multiples casquettes d’employé, d’employeur, et enfin chef de famille ?

 

Nous rendons grâce au Seigneur pour toutes les merveilles qu’il fait pour nous et bien évidemment pour vous et vos lecteurs aussi. Honnêtement, nous menons une vie de pelletons entre employé, employeur, chef de famille et je dois aussi mentionner que nous faisons du bénévolat dans l’établissement que fréquentent nos enfants et dans bien d’autres organisations de la place. Par exemple j’entraine une équipe de football des enfants de neuf et dix ans depuis plus de cinq ans, Madame Fomene travaille en plein temps, enseigne dans 2 écoles de pharmacies dans la région de Washington Metropolitaine et est très engagée dans les activités caritatives de l’école des enfants. D’ailleurs, en collaboration, nous sommes en train d’organiser en ce moment le premier événement multiculturel à l’école des enfants parce que c’est important d’apprendre aux enfants d’où nous venons, surtout que notre culture est très riche et intéressante à découvrir. …bref sans entrer dans trop de détails, c’est dur et très dur bien que nous fassions de grands efforts pour Contrôler ou faire face à toutes les situations qui se présentent. Notre secret c’est la communication, l’amour, la prière individuelle et de famille… bref notre foi en Jésus-Christ.

 

Quels sont les projets d’avenir sur lesquels vous travaillez en ce moment ?

 

Pour le moment, nous sommes concentrés sur la promotion de “Belynn Baby Lotion” et “Belynn  Baby Balm” qui nous absorbent tous avec nos différentes équipes. Dieu Merci ! les ventes vont bon train. Entre temps Dr. Annie Fomene et son équipe continuent des recherches sur des nouveaux produits, à leur finalisation et à leurs tests. Vous les découvrirez sur le marché au premier trimestre 2019 car “Belynn Cosmetics” a pour ambition la création de multiples gammes de produits. Pour ma part, je suis plus focalise sur la gestion, l’opérationnalisation, la promotion, et le développement de Belynn Cosmetics.

 

Vous êtes pour la diaspora camerounaise des Etats-Unis un exemple de « self-made man ». Quelles sont les difficultés que vous rencontrez ou avez rencontrées dans le développement de vos activités et comment les avez-vous surmontées ?

 

Nous ne saurions assumer cette casquette de « modèle » parce que nous avons des ainés comme de jeunes frères dans ce pays qui font deja ou peuvent faire des choses incroyables, il faut juste avoir l’opportunité de les rencontrer pour qu’ils vous parlent de leurs multiples projets sur lesquels ils travaillent. Démarrer une activité nouvelle est la chose la plus difficile qui existe sur terre car vous vous posez toutes les questions possibles et avec parfois ou sans réponses, tout simplement parce que vous avez peur de chuter et reprendre tout à zéro. Pire encore quand vous avez des enfants pour qui vous vivez et leurs destins se reposent sur vous. Nous devons toutefois reconnaitre que l’environnement économique aux Etats-Unis est acceptable et vivable par rapport à celui de l’Afrique. Les lois sont claires et il faut juste très bien s’informer, les connaitre, et bien les appliquer par rapport à votre domaine d’activité. Attention ! Vous devez très bien maitriser votre business avec tous les contours afin de mieux vous intégrer et faire face à la concurrence. Dès lors que votre projet est très bien monté et, s’il possède du potentiel, il est possible d’être éligible à recevoir des prêts bancaires et que vous ayez la chance de recevoir aussi des fonds des investisseurs à des taux d’intérêt plus ou moins raisonnables. Ici on fait davantage confiance au porteur du projet, c‘est-à-dire à sa crédibilité financière à travers son « credit score » et la viabilité du projet. Bref le system est très dynamique et vous encourage à risquer à tous les niveaux de la société. Il est à rappeler que le business des produits naturels est en pleine croissance et les statistiques sont la pour le démontrer comme je l’ai dit tantôt. L’Amérique est un pays de grande consommation dont il faut rêver y vendre ses produits. Avec un marché très dynamique et un peuple qui accepte permanemment la découverte, l’innovation, la créativité… des lors que vos produits sont de bonnes qualités. S’il existe aux Etats-Unis beaucoup d’africains qui sont propriétaires de leurs business, ceci veut tout simplement dire que l’Afrique est dynamique et a pris conscience de sa situation ; il faut juste que les gouvernants facilitent, et créent un environnent des affaires, simple et sain à travers des lois et règlements car “L’éveil de Conscience Africaine” est en marche depuis belle lurette ; mais tarde à démarrer à cause du système.

 

Quels sont vos rapports avec les autres Camerounais de la diaspora qui sont des chefs d’entreprises ? Que pensez-vous d’une éventuelle collaboration ?

 

J’ai beaucoup de respect vis-à-vis du peuple africain et les multiples réalisations de tous les jours en disent long sur leur dynamisme sans toutefois en nommer certains car vous en savez probablement plus que moi-même. Collaborons, respectons, et vivons ensemble malgré la distance qui nous sépare avec notre diaspora gagnante car elle a son rôle à jouer dans le développement de l’Afrique et incarne la future Afrique et son potentiel en dit tout. Nous sommes en pourparlers avec certains congénères africains pour la représentation et la distribution de nos produits en Afrique comme en Europe et nous espérons que tout se passe bien et qu’en travaillant ensemble, chacun trouve son compte.

 

Quels conseils partageriez-vous avec les Camerounais de la diaspora et vos compatriotes vivant au Cameroun ?

 

Vous allez m’excuser de parler toujours de l’Afrique. Après tant d’années passées à l’étranger, je me considère comme un fils du monde et nous sommes appelés à accepter et respecter tout être humain quelle que soit sa race, son pays d’origine, sa tribut car, nous sommes tous créés à l’image du Seigneur. Qu’à cela ne tienne je connais bien mes origines et celles de mes parents et aïeux. Il ne peut exister de diaspora africaine sans l’Afrique comme il ne peut exister l’Afrique sans sa diaspora. Nous sommes appelés à vivre et fonctionner ensemble sans complexe. Il faut juste une conversation honnête, sincère, avec une collaboration inclusive qui va nous permettre d’améliorer ensemble nos conditions de vie. En un mot communiquons, communiquons et communiquons ensemble dans le bon sens car nous avons le potentiel et pouvons ensemble transformer l’Afrique à Dubaï, Bahrain, ou bien alors Sydney…

Propos receuillis par Hilaire SOPIE depuis Washington DC

04déc.
Lire aussi dans la rubrique DIASPORA
Vidéo