Joshua Oshi : “ Ahidjo a laissé le pays à la malchance ”
CAMEROUN :: POLITIQUE

CAMEROUN :: Joshua Oshi : “ Ahidjo a laissé le pays à la malchance ” :: CAMEROON

Le candidat du Sdf a fait cette déclaration au cours de son meeting de campagne.

Joshua Oshi a tenu un meeting de campagne à Bertoua le lundi 1er octobre 2018. C’est à la place des fêtes de Bertoua que la grande messe de propagande électorale a eu lieu. Le candidat qui incarne « la force de notre diversité » a d’entrée de jeu étayé à son auditoire sur les tares et les limites du bilan du président candidat Paul Biya.

« On ne peut plus faire confiance à quelqu’un qui nous a laissé pendant 36 ans dans l’obscurité, assoiffés, sans route, sans médicaments dans les hôpitaux ; quelqu’un qui a bafoué nos valeurs. C’est fini, cela doit changer », a martelé le candidat Joshua.

Le lieutenant du parti vert et blanc a également taclé au cours de son exercice de séduction du bétail électoral, la dégradation des valeurs patriotiques du peuple camerounais. « Le 4 novembre 1982, quand le président Ahidjo a annoncé sa démission, des gens ont beaucoup pleuré. Mais on ne pleurait pas son départ, mais on pleurait parce qu’il a remis le pays entre les mains de la malchance. Aujourd’hui il, n’y a plus de paix, plus de travail ; nous ne sommes plus des vrais patriotes », a expliqué le candidat du Sdf. Joshua Osih s’est prononcé sur les problèmes que traverse le pays en ce moment.

« J’ai la capacité d’arrêter les violences dans la partie anglophone en 30 jours et mettre totalement fin à la guerre en 60 jours », rassure le joker du Sdf. Quant à la forme de l’Etat, l’homme politique n’a pas manqué de vanter les prouesses du fédéralisme.

« Le modèle fédéral a montré qu’il est celui qui assure un développement et une croissance rapide. Mais curieusement c’est ce modèle que les bandits de Yaoundé ne veulent pas entendre. »

Lire aussi dans la rubrique POLITIQUE

Les + récents

partenaire

Vidéo de la semaine

évènement

Vidéo

L'actualité en vidéo