CAMEROUN :: Journées portes ouvertes à l’hôpital central de Yaoundé. :: CAMEROON

CAMEROUN :: Journées portes ouvertes à l’hôpital central de Yaoundé. :: CAMEROON

CAMEROUN :: Journées portes ouvertes à l’hôpital central de Yaoundé. :: CAMEROON
CAMEROUN :: Journées portes ouvertes à l’hôpital central de Yaoundé. :: CAMEROON
L’objectif de cette initiative est de présenter au grand public les nouvelles offres de cette structure dans la prise en charge des malades.

Les portes de l’hôpital central se sont ouvertes hier au grand public. C’est en prélude à sa traditionnelle fête de fin d’année organisée chaque 15 décembre Les portes de l’hôpital central se sont ouvertes hier au grand  public. C’est en prélude à sa traditionnelle fête de fin d’année organisée le 15 décembre prochain.. Pour les organisateurs, l’objectif est de redorer l’image de l’hôpital sacrement écornée par divers scandales.

« En se  rendant compte de ce que l’hôpital central propose comme soins, les gens verront que c’est un hôpital accessible à tous, et qui offre des soins de qualité en dépit de tous les scandales souvent présentés. C’est l’occasion pour les populations de se renseigner et d’avoir la bonne information sur l’hôpital Central », indique Dr Nké Ateba. Ces journées portes ouvertes sont articulées autour de la présentation des activités de chaque service, des consultations médicales gratuites, des dépistages gratuits de certaines pathologies comme les cancers de la prostate et du col de l’utérus, le diabète et l’hypertension artérielle.

« Nous organisons  aussi des tables rondes sur la problématique de la qualité des soins que nous administrons à nos malades, tels que perçus par ceux-ci, sur les nouvelles directives de la prise en charge du Vih/ Sida. Notre souhait est que ces journées soient une occasion pour qu’on sache qu’à l’hôpital Central de Yaoundé, le malade est au centre de nos préoccupations », explique le Pr Pierre Joseph Fouda, directeur de l’hôpital central.

A travers ces journées, l’hôpital Central de Yaoundé indique clairement la relation qui la lie aux patients. Le thème en est une parfaite illustration : « Satisfaction du patient, notre engagement ». Un credo que les différents exposants ont tenu à mettre en exergue. « Le laboratoire central propose le dépistage précoce de la drépanocytose qui ne concerne que les enfants de moins de 12 mois.

Ça permet aux parents de connaitre le statut hématologique de leurs enfants, et de mettre en place une prise en charge qui permet d’avoir les meilleures conditions de vie pour le drépanocytaire. C’est quelque chose qui n’est pas très bien connue, c’est pourquoi elle est présentée dans notre stand pour que le grand public le  sache, et que les gens n’hésitent pas à venir avec leurs enfants », ajoute le Dr Nké Ateba.

© Source : Le Jour : Francky Bissal Zé

REAGISSEZ A CET ARTICLE AVEC FACEBOOK

Chers intervenants,

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Camer.be. Si votre site se veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

@
@