Camer.be
Cameroun: L'université de Buéa paralysée par une bruyante  manifestation des étudiants  :: CAMEROON
CAMEROUN :: SOCIETE
  • Camer.be : Yolande Tankeu
  • lundi 28 novembre 2016 14:26:25
  • 24407

Cameroun: L'université de Buéa paralysée par une bruyante manifestation des étudiants :: CAMEROON

Les étudiants de l’Université de Buea, chef-lieu de la région du Sud-Ouest, au Cameroun, manifestent depuis ce lundi, 10h  au campus. Ils réclament entre autre le versement de leur prime d’excellence académique de 50 000 FCFA accordées par le président de la République Paul Biya aux huit universités d’Etat, la cessation de paiement de la somme de  10 000 FCFA, instituée par le recteur au titre de pénalités pour non respect du délai de paiement des droits de scolarité en ligne.

Les multiples démarches entreprises par le vice-recteur pour calmer les étudiants et les ramener en salle ont été vaines. 

Même les autorités administratives et les forces de l’ordre de la ville, venues à la rescousse, n’ont pas pu ramener les manifestants à de meilleurs sentiments. 

De son côté, le gouverneur du Sud Ouest, Okalia Bilai a déclaré dans un communiqué de presse qu'il y a des groupes identifiés et non identifiés qui intimideraient les parents d'élèves et d’étudiants qui envoient leurs enfants, dans les établissements de formation et d’éducation.

Toujours dans le même communiqué, l’autorité administrative dit avoir pris des mesures pour, « neutraliser toutes les personnes surprises entrain empêcher le déroulement normal des cours ».

Pour le moment, aucune interpellation n’aurait été enregistrée, l'on enregistre tout de même de nombreux blessés suite à l'assaut des forces de l'ordre sur le campus.

Le campus de Molyko à Buéa étant encerclé en ce moment par les forces de l’ordre.  

Pendant ce temps, la ville de Buéa est quadrillée par les forces de l'ordre. 

Certains policiers en profitent pour tabasser les populations civiles qui vaquent simplement à leurs occupations journalières. Le centre commercial de Buea actuellement fermé.

Les rues de Molyko envahies par les forces de l'ordre.

Nous  y reviendrons

28nov.
Lire aussi dans la rubrique SOCIETE
Vidéo