EWING PUBLICATION : LA MAISON D’ÉDITION DU PETIT POUSSIN DANS LA COUR DES GRANDS
FRANCE :: LIVRES

FRANCE :: EWING PUBLICATION : LA MAISON D’ÉDITION DU PETIT POUSSIN DANS LA COUR DES GRANDS

Toujours plus de visibilité et plus d’accessibilité en ligne, c’est du moins le challenge auquel se livre depuis quelques temps Ewing Publication la nouvelle maison d’édition, filiale de Mason Ewing Corporation.

Entre livres d’aventures, polars, d’amour, biographies, jeunesse, la maison Ewing Publication siphonne déjà sur le terrain des géants tels qu’Amazon, Kobo, la Fnac, Gallimard, Ebay, Rakuten, elle ne se limite pas aux livres brochés, mais édite aussi des livres numériques dont audios. Le rêve d’Ewing Publication est grand, très grand car il ambitionne à travers les ventes des livres toucher toutes les catégories sociales.

C’est une bibliothèque géante qu’à travers sa filiale Ewing Publication, la holding Mason Ewing Corp. construit au-delà de la vente, les éditions et production des dessins animés tant par le groupe que par les auteurs venus du monde entier.

Dans son écurie, on peut déjà citer Isabelle Rousseau qui recentre la vie d’une maman d’une quarantaine d’années qui a un enfant handicapé, l’occasion de rappeler le concept d’handicap chez Mason Ewing qui selon sa perception est le savoir-vivre. Ewing Publication entend révéler les talents à travers le monde.

C’est ainsi qu’à travers elle on a découvert, Baba Wild et le franco-américain et marocain de 21 ans Zacharie Malek qui a déjà co-écrit plusieurs livres (Le Petit Guide de Jonathanland, Le Monstre des Bisous, Le Train des Rêves et prochainement, Mon Ami Sam). Le monde entier a connu le personnage d’Harry James Potter dans ses aventures, une série de romans écrit par J. K. Rowling. Elle devançait en sortie le concept tant mûri et conceptualisé, très éducatif, surtout protecteur des jeunes et des enfants mis sur pieds par Ewing Publication.

L’univers de Baby Madison, créé en 2005, fait aussi suite aux polémiques de 2019 sur les établissements accueillant des mineurs en France à travers la certification Baby Madison Label. Les jeunes intégrés à ces structures sont parfois sont victimes d’abus ou de violences et de viols révélés au public et qui stigmatisent les métiers de l’enfance, mis à mal par l’opinion publique. Baby Madison, personnage emblématique de la ville fictive californienne de Jonathanland, fait l’objet de toute une collection de livres à travers le monde nommée.

Les Aventures de Madison. Le 20 septembre 2021, sortait la première bande dessinée Madison en Inde. Le public découvrit Baby Madison qui part dans ce beau pays avec ses deux amis bébés Christopher et Lady Mary, une petite américaine d’origine camerounaise. 

Dans ce monde globalisé, les entreprises et les populations sont davantage en relation et dépendants entre eux en raison de l’accélération de l’intégration économique et des échanges de communication, de l’intensification de la diffusion des cultures (notamment de la culture occidentale) et des voyages. Ewing Publication est désormais sans limite, son réseau est désormais actif à travers le monde, car il entend élargir les éditions et publications aux jeunes japonais, singapouriens, australiens, chinois et africains bien entendu.

Parlant de l’Afrique, c’est en 2002 que Kossi Efoui écrivain togolais francophone créa un débat sur les auteurs africains, une discussion qui pour certain justifiait le peu de visibilité des auteurs originaires du continent Noir sur le plan international. Il avait déclaré « La meilleure chose qui puisse arriver à la littérature africaine, c’est qu’on lui foute la paix avec l’Afrique ».

Kossi Efoui comme beaucoup d’autres jeunes auteurs africains réclamaient une libération du lien qui unit la littérature africaine contemporaine au continent africain. Ils pensent que les textes montrent qu’un auteur africain n’arrive pas à se libérer de sa terre d’origine et que les sujets, les formes et motifs liés à l’Afrique restent toujours la préoccupation centrale de ces auteurs africains, même quand ils vivent en Europe.

S’ils pensent que cette orientation serait à l’origine de l’absence de visibilité sur le plan international, pour des habitués des bibliothèques et autres maisons d’éditions, le problème fondamental des auteurs africains ne réside pas dans la forme du roman qui généralement est bien écrit avec des sujets passionnants, mais la faible promotion de ces œuvres littéraires. Surtout ceux d’Afrique francophones.

Sur la base d’une étude de marché on s’est rendu compte que les livres de beaucoup d’auteurs africains ne sont passez connu en Europe ou sur la belle planète Terre. Après son livre à succès Les Yeux du Destin Mason Ewing a voulu donner aux africains une chance d’accomplir leur rêves dans la littérature en leur offrant non seulement la visibilité mondiale, surtout en les encadrant. 

 

Lire aussi dans la rubrique LIVRES

Les + récents

partenaire

Vidéo de la semaine

évènement

Vidéo

L'actualité en vidéo