Changements climatiques : La neige tombe sur Bana
CAMEROUN :: SOCIETE

CAMEROUN :: Changements climatiques : La neige tombe sur Bana :: CAMEROON

Les grêlons sont tombés à deux reprises sur cette localité, au cours des pluies qui sont tombées hier, 9 septembre 2021.

La route régionale n° 15 et une bonne partie du couvert végétal ont été couvertes hier par des grêlons, dans la localité de Bana, zone d’altitude dans le Haut Nkam, région de l’Ouest. Beaucoup de villageois n’ont manqué de parler de chute de neige, le phénomène s’étant produit à deux reprises au cours de la même journée du 9 septembre 2021.

Sur le col de Bana, lieudit Bapouh, de jeunes gens ont fait de la couche de grêle tombée sur la route un objet de jeu, avant de faire des photos qui sont devenues virales sur la toile. Intervenant à la fin des récoltes, l’impact sur les populations semble négligeable selon un responsable des services agricoles contacté à cet effet. Ce n’est cependant pas la première fois que la grêle tombe à l’Ouest.

Le 19 juin 2017, suite à des pluies diluviennes dans la localité de Bafou, des grêlons étaient tombés, allant jusqu’à blanchir le sol dans certains quartiers. Du reste, le phénomène n’est pas si étranger que cela. Les sexagénaires témoignent avoir régulièrement assisté dans les années 60-70 à ce « type de pluie ». « Les boules de glace frappaient nos têtes. On s’amusait à ramasser des grêlons qu’on mettait sur nos poitrines, jusqu’à ce qu’ils fondent entièrement », se rappelle l’un d’eux.

« Quand on voulait déranger un ami qui a fui la pluie, on ramassait un morceau de glace qu’on mettait discrètement à l’intérieur de son vêtement. Nous étions contents de suivre l’effet bizarre que cela produisait sur lui ». Le climatologue Maurice Tsalefac, de regrettée mémoire, expliquait qu’il ne s’agit pas de neige.

« Il s’agit d’un phénomène qu’on avait l’habitude de vivre dans la région de l’Ouest, mais qui est devenu rare puisqu’en cette saison par le passé, il tombait beaucoup de grêle. Il découle du processus de condensation de la vapeur d’eau qui donne généralement la pluie. Il faut comprendre que lorsque l’air se lève, il se refroidit. C’est un air humide qui trouve des particules de poussière ; au fur et à mesure qu’elle se lève et s’il n’y a plus de particules en suspension, cette vapeur va former des cristaux autour de quoi la vapeur va continuer à s’agglomérer jusqu’à ce que ces cristaux atteignent un poids qui leur permette de tomber. Dans ce cas on a de la grêle. Si en tombant il se trouve que l’air de basse couche est beaucoup plus chaud, ces cristaux arrivent sous forme plus liquide qu’est la pluie. Dans le cas, il se trouve qu’à certains endroits comme le Mont Bamboutos à une certaine altitude, les basses couches atmosphériques sont relativement fraiches ou froides puisqu’il y gèle souvent ».

Lire aussi dans la rubrique SOCIETE

Les + récents

partenaire

Vidéo de la semaine

évènement

Vidéo

L'actualité en vidéo