Brasseries : De nouvelles bières sur le marché
CAMEROUN :: ECONOMIE

CAMEROUN :: Brasseries : De nouvelles bières sur le marché :: CAMEROON

De nouveaux produits ont été proposés à la dégustation des consommateurs au cours de la cérémonie de remise du certificat de conformité aux Brasseries royales africaines vendredi dernier à Dschang.

La salle des conférences du Centre de promotion de la femme de Dschang a servi de cadre le vendredi, 23 juillet 2021, à la cérémonie solennelle de remise du certificat de conformité à l’encore peu connue « Brasseries royales africaines, coopérative agricole et brassicole ».

Au cours de cette cérémonie courue tant par les opérateurs économiques que le gratin politico administratif local, le deuxième adjoint au préfet de la Menoua, devant les délégués du Commerce et du Minmidt (Ministère des mines, de l’industrie et du développement technologique), a remis à Rogatien Nyada, son directeur général, le certificat de conformité délivré par l’Agence nationale de la norme et de la qualité (ANOR) à cette jeune entreprise, installée dans la ville depuis sept mois. Tout en recommandant aux populations de consommer avec modération les produits qui leur seront proposés, l’autorité a parlé de la « magnificence de l’initiative privée tournée vers la satisfaction des besoins de la population ».

Alors que le délégué du Commerce a souhaité une compétition saine entre la nouvelle venue et ses devancières sur le marché de la bière, son homologue du Minmidt voit en elle un levier important du développement agropastoral de la Menoua. Après Yaoundé, Douala, Bafoussam et Garoua, Dschang entre dans le cercle fermé des villes qui abritent une brasserie. C’est en tout cas le premier chef-lieu de département à accueillir une telle structure, ainsi que l’a reconnu Jacquis Kemleu Tchapgou, le maire de cette commune. Pour lui, il s’agit d’ « instrument de prospérité, pour une ville dont l’industrialisation est en cours ». Installée sur la colline de Tchouale, en périphérie de la ville, les Brasseries royales africaines, coopérative agricole et brassicole (BRCCABRA), sont une société anonyme qui envisage de développer un pan agricole et un pan aquaculture. Le plus développé, pour l’heure, c’est le pan brassicole.

« La brasserie qui a ses locaux installes ici à Dschang, va non seulement produire de la bière, mais aussi de l’eau de table. Pour le moment, nous avons deux types de bière dans notre portefeuille. On a une bière brune qui s’appelle Bao Black ; une bière blonde qui s’appelle Bao premium et l’eau de table qui s’appelle Crystal d’Or », a expliqué le directeur de la production. Avec une capacité actuelle de production d’à peu près 7500l la journée en termes de bière et de pratiquement 28000 bouteilles la journée en termes de production d’eau de table, BRC-CABRA projette une extension de la production à plus de 20000l par jour dans les cinq ans à venir.

Ce qui va générer une centaine d’emplois directs ainsi qu’un millier d’emplois indirects. « Après la Menoua, l’Ouest, le Cameroun, l’ambition est d’exporter dans la zone CEMAC », projette Rogatien Nyada, qui ne cache pas les soutiens au développement du projet. Ceux qui ont dégusté leurs deux bières leur reconnaissent une place au milieu des produits proposés par les concurrents.

Lire aussi dans la rubrique ECONOMIE

Les + récents

partenaire

Vidéo de la semaine

évènement

Vidéo

L'actualité en vidéo