Émotion après la mort de Nsangou Njiké Maxime Dupleix des suites d'une noyade dans l'Ourthe à Sy
BELGIQUE :: SOCIETE

BELGIQUE :: Émotion après la mort de Nsangou Njiké Maxime Dupleix des suites d'une noyade dans l'Ourthe à Sy :: BELGIUM

"On est fier de notre compatriote, c’était quelqu’un de bien, rendons lui un hommage mérité", assure Mefire Mouhammed, l'un des proches du disparu. Le 11 juillet dernier  il a appris la disparition de son neveu, Nsangou Njiké Maxime.

A Sy, dans l'entité de Ferrières, province de Liège, ce  natif du Cameroun résidant à Anvers, en vacance dans la province de Liège , profitait du beau temps au bord de l’Ourthe. 

À un moment deux des filles de sa compagne se sont mises à l’eau, mais rapidement, elles ont rencontré des difficultés. L’une d’entre elles a pu s’en sortir sans aide, mais la seconde peinait encore à regagner le bord. 

Nsangou Njiké Maxime s’est alors jeté à l’eau avec sa  compagne pour tenter de secourir l’autre fillette. La mère de famille n’a constaté la disparition du jeune homme qu’après s’être assurée que la petite était en sécurité. Le jeune homme, qui n’a écouté que son courage, ne savait en réalité pas nager.

D’importantes recherches ont été mises en place par la cellule disparition de la police fédérale, Au total, une quinzaine de personnes ont participé aux recherches les 11, 12 et 13 juillet derniers. Les recherches avaient malheureusement dû être stoppées suite aux intempéries qui ont ravagé tout l’est du pays les 14 et 15 juillet, soulignent nos confrères du quotidien en ligne 7 sur 7

Son corps a finalement été retrouvé le 17 juillet à Esneux, à une trentaine de kilomètres de l’endroit où il avait disparu

Malgré tous les défis et les sacrifices qui s’y rattachent, la famille de Nsangou Njike Maxime a décidé de rendre l’ultime hommage à leur protégée en vertu des traditions camerounaises.

" Il faut qu'il soit inhumé auprès de ses ancêtres au Cameroun.. Quand survient un décès comme ça par accident, on a des us et coutumes qu’on doit traverser", a expliqué à Camer.be, l'oncle de la victime.

Les frais associés à une telle démarche sont très élevés. Une cagnotte en ligne  a été créée afin de récolter l’argent nécessaire au rapatriement du corps auprès de sa famille, au Cameroun. 

Un rassemblement de recueillement est prévu au domicile de son oncle, à Wandre, ainsi qu’à Douala, au Cameroun.

En parallèle,  une veillée funèbre aura lieu le samedi 24 juillet de 16h à 23h, au numéro 2 du boulevard Émile de Laveleye à Wandre

Vous pouvez participer à cette cagnotte en ligne sur ce lien

Lire aussi dans la rubrique SOCIETE

Les + récents

partenaire

Vidéo de la semaine

évènement

Vidéo

L'actualité en vidéo