Arrestation du père SYLVESTER NGARBA  dans le Nord-ouest, Le REDHAC dénonce et demande sa libération
CAMEROUN :: SOCIETE

CAMEROUN :: Arrestation du père SYLVESTER NGARBA dans le Nord-ouest, Le REDHAC dénonce et demande sa libération :: CAMEROON

ARRESTATION ET DETENTION ARBITRAIRE DU REVEREND PERE SYLVESTER NGARBA NSAH, DIOCESE DE KUMBO PAR LES MILITAIRES.

Le Réseau des Défenseurs des Droits Humains en Afrique Centrale (REDHAC) exige la libération immédiate et sans condition de Révérend père Sylvester Ngarba Nsah, responsable de la zone pastorale Sainte Thérèse de l’Enfant Jésus, à Vekovi, située dans le département du Bui, région du Nord-Ouest.

Le Réseau des Défenseurs des Droits Humains en Afrique Centrale (REDHAC) demeure préoccupé par la recrudescence des menaces et représailles à l’encontre des Défenseurs des Droits Humains, avocats, journalistes, religieux ainsi que des actes de tortures, traitements cruels, inhumains et dégradants, des arrestations et détentions arbitraires, les kidnappings et autres enlèvements perpétrés soit par les forces de sécurité et de défense, soit par lesgroupes armés sécessionnistes.

Les faits : Le 4 juin 2021, selon nos sources concordantes, le Révérend père Sylvester Ngarba Nsah, responsable de la zone pastorale Sainte Thérèse de l’Enfant Jésus, à Vekovi, située dans le département du Bui, région du Nord-Ouest, a été arrêté par les militaires qui « l’accusant de collaborer avec les combattants séparatistes » et amené vers une destination inconnue.

En rappel, Le Révérend père Sylvester Ngarba Nsah, aurait été par le passé malmené à la fois par les forces de défense camerounaises et les groupes armés sécessionnistes en action dans les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest. « Ce même prêtre a été plus de deux fois arrêté et torturé par les « Amba Boys » pour avoir osé ouvrir l’école catholique de Vekovi. Il a été malmené par l’armée il y a environ deux semaines et maintenant, il est à nouveau entre les mains des forces militaires ».

De tout ce qui précède, Le REDHAC : -Dénonce les représailles à l’encontre des Défenseurs des Droits Humains, les réligieux en particulier celles subies par le Révérend père Sylvester Ngarba Nsah, responsable de la zone pastorale Sainte Thérèse de l’Enfant Jésus, à Vekovi, qui ne fait que son travail humanitaire et de prédication ;

Condamne avec fermeté les menaces et représailles, les arrestations et détentions arbitraires, les assassinats à l’encontre des Défenseur(e)s des Droits Humains, des réligieux, des avocats, des journalistes au Cameroun par les forces de défense et de sécurité d’une part et les séparatistes d’autre part, en particulier dans les zones du Nord-Ouest et Sud-Ouest ;

Exige la libération immédiate du Révérend père Sylvester Ngarba Nsah et les autres activistes detenus arbitrairement dans les prisons au Cameroun ;

-Rappelle qu’aucune revendication légitime de quelque partie que ce soit ne peut justifier les violations, les exactions des Droits Humains dans les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest en proie depuis 2016 à une violente crise sociopolitique.

Lire aussi dans la rubrique SOCIETE

Les + récents

partenaire

Vidéo de la semaine

évènement

Vidéo

L'actualité en vidéo