LE MANIFESTE DU MEDIATEUR UNIVERSEL 03 MAI 2021: POSITION DE PRINCIPE D’UN HOMME LIBRE
CAMEROUN :: POINT DE VUE

CAMEROUN :: LE MANIFESTE DU MEDIATEUR UNIVERSEL 03 MAI 2021: POSITION DE PRINCIPE D’UN HOMME LIBRE :: CAMEROON

Mille discours, déclarations, insinuations, proclamations et prononciations limités à la jactance, à l’oralité ostentatoire et aux démonstrations des langues du colonisateur, ne serviront qu’à des polémiques de circonstance au pire, et à des valorisations opportunistes très intéressées au mieux. Mais, la consignation, la matérialisation dans un ouvrage, confirme et inscrit définitivement dans le sérieux du présent, le jugement de la postérité et le panthéon des immortels, ce qu’un homme libre et honnête représente, ainsi que sa contribution objective à l’avancement de la société. UN CHEF D’ŒUVRE POUR L’EXEMPLE.

EXTRAITS

« Nous vivons un moment historique dense, intense, sensible, délicat, crucial et déterminant de la formulation des nouveaux termes de référence du destin de notre pays. Ceux qui peuvent parler, qui ont le pouvoir d’influencer et d’orienter de manière salvatrice, doivent se lever et prendre la parole » P.165

« Ce qui me préoccupe et ce sur quoi j’insiste, c’est qu’un Chef d’Etat qui n’a tué personne pour arriver au pouvoir et qui n’a bousculé personne ni pris la place de personne, ne devrait pas subir certains traitements. Toute la problématique de la conquête et de la dévolution du pouvoir au Cameroun, devrait intégrer ce paramètre contemporain et sentimental incontestable. Il y a dès lors une retenue dans le langage qui nous est imposé. Si quelqu’un refuse cette vérité ou ne veut pas la prendre en considération, alors il ne sera rien dans la politique au Cameroun. On n’insulte pas son destin ni celui de quelqu’un d’autre ». P.129

« Si le refus de négocier, le blocage des avancées, la contestation et l’opposition systématisée ne sont ni destructeurs, ni incapacitants des bases démocratiques de la société et de l’ensemble de ses rapports usuels chez les pays technologiquement et structurellement avancés, à l’inverse ce sont des lendemains de véritables catastrophes qui se présentent dans les pays pauvres ». P.113

Lire aussi dans la rubrique POINT DE VUE

Les + récents

partenaire

Vidéo de la semaine

évènement

Vidéo

L'actualité en vidéo