Zeukap : le grand art de Félix Njandja
CAMEROUN :: LIVRES

CAMEROUN :: Zeukap : le grand art de Félix Njandja :: CAMEROON

L’auteur de l’œuvre de théâtre, « Zeukap, sous-titrée, la légion d’honneur » présente le nouveau monde où les cultures africaine et occidentale se côtoient.

Acte 5 (le dernier du livre de 86 pages), à l’esplanade de la chefferie supérieure du village Ngouaba. Les fils et filles de la bourgade, concentrés, écoutent le discours de clôture du Zeukap. C’est la cérémonie qui se tient une fois tous les deux ans. L’objectif est d’anoblir des enfants du village s’étant positivement illustrés. « Les dieux de Ngouaba et moi-même sommes heureux de vous avoir ce jour date historique… », le chef supérieur laisse entendre que des ancêtres et aïeux, bien que morts des siècles plus tôt, protègent le village. Selon « le roi », c’est la fête de la culture d’un peuple en harmonie avec ses croyances, ses us et coutumes. Cette édition, aucun fils Ngouaba n’a eu le mérite d’avoir la légion d’honneur. Le chef finit son propos en exhortant « ses enfants » à « travailler avec plus d’ardeur » pour être sur le feu des projecteurs à la prochaine occasion.

Pipi

Cette élite résidant à Yaoundé est la plus déçue après le discours du chef. Bien qu’ayant tout misé pour entrer dans le cercle restreint de Zeukap, le chef et ses notables lui ont infligé une leçon du respect des croyances du terroir. Pipi est marié au régime monogamique en France où il a commencé à travailler. Il fait l’annonce à sa femme de devenir un des notables du chef. L’une des conditions étant qu’il ait plusieurs femmes et qu’il construise une résidence digne de son rang au village. Les travaux de construction de la bâtisse étant avancés, il tente de convaincre sa femme, Clémence en vain. Hormis la rupture avec Clémentine, Pipi n’est pas parvenu à convaincre les autres membres de l’élite à adhérer au projet de Zeukap, pratique séculaire du peuple Ngouaba. Pour eux, les Hommes doivent aspirer à la démocratie, donc la liberté de penser et de s’exprimer. Et donc, la réponse à l’appel du chef est volontariste et non obligatoire.

Dans les faits décrits par l’auteur, Pipi est allé vite dans ses premiers choix de vie. Il a deux ans pour convaincre la notabilité et espérer faire partie du Zeukap.

Découpé en 5 actes de plusieurs scènes, Zeukap, édité par les éditions Accom, Isbn 978-9956-672-06-6, est parmi les 5 livres déjà parus du même auteur, Félix Njandja, natif de Bangoua dans l’arrondissement de Bangangté, département du Ndé dans la région de l’Ouest. Il est dramaturge, enseignant et promoteur du complexe scolaire Wise bilingual institute de Mfou dans le département de la Mefou-et-Afamba, région du centre-Cameroun.

Lire aussi dans la rubrique LIVRES

Les + récents

partenaire

Vidéo de la semaine

évènement

Vidéo

L'actualité en vidéo