World news CAMEROUN :: Evaluation : Une mission du FMI attendue ce lundi :: CAMEROON CAMEROUN INFO - CAMEROUN ACTU
World news CAMEROUN :: Evaluation : Une mission du FMI attendue ce lundi :: CAMEROON CAMEROUN INFO - CAMEROUN ACTU
 
CAMEROUN :: ECONOMIE CAMEROUN :: Evaluation : Une mission du FMI attendue ce lundi :: CAMEROON
  • Le Jour : F.E
  • lundi 28 octobre 2019 09:11:00
  • 4317

World news CAMEROUN :: Evaluation : Une mission du FMI attendue ce lundi :: CAMEROON CAMEROUN INFO - CAMEROUN ACTU

C’est dans le cadre de la 5ème d’évaluation des réformes macroéconomiques du programme économique et financier conclu avec le Cameroun.

Jusqu’au 8 novembre, les experts de Bretton Woods auront des entretiens avec les membres du gouvernement en charge des questions économiques et financières, ainsi que les responsables de la société civile et des organismes corporatistes. Cette mission intervient au moment où le pays vient de bénéficier d’un prêt de l’ordre de 117 milliards FCfa de la Banque mondiale (BM), dans le cadre de l’assainissement des finances publiques, le Cameroun exécutant depuis le 26 juin 2017 un programme triennal de réformes macroéconomiques avec le FMI appuyé par la facilité élargie de crédit (FEC), pour un montant total de quelque 400 milliards FCfa.

En juillet dernier, au terme de la 4ème revue de l’accord FEC, le conseil d’administration du FMI avait approuvé la demande des autorités camerounaises d’une dérogation pour inobservation des critères de réalisation, relatifs à l’accumulation d’arriérés extérieurs et au plafond sur les financements nets auprès de la Banque des États de l’Afrique centrale (BEAC), sur la base des mesures correctives prises par le gouvernement.

Même si les résultats obtenus par le Cameroun, relatifs à la FEC, «se sont améliorés depuis un an», le Fonds avait toutefois invité au renforcement de la discipline budgétaire afin d’atteindre les objectifs à la fin 2019 fixés dans le programme, visant à atténuer les risques liés aux chocs extérieurs et aux problèmes de sécurité. Dans le même temps, l’institution financière avait décidé du décaissement d’environ 45 milliards FCfa en faveur du pays, mais également du déblocage des fonds dont il avait été privés le 26 juin du fait, entre autres, d’une échéance non respectée d’une dette de 540 millions FCfa contractée auprès de l’Espagne.

28oct.
Lire aussi dans la rubrique ECONOMIE

canal de vie

Vidéo