Camer.be
CAMEROUN :: Célestine K. Courtès : Elle travaille le week-end :: CAMEROON
CAMEROUN :: SOCIETE
  • Le Jour : Elsa Kane
  • samedi 19 janvier 2019 11:34:00
  • 3511

CAMEROUN :: Célestine K. Courtès : Elle travaille le week-end :: CAMEROON

Depuis sa nomination à la tête du ministère de l'Habitat et du Développement urbain, l’ancien maire de Bangangté a déjà visité plusieurs chantiers et rencontré les populations de la ville.

Célestine K. Courtès veut rester fidèle à elle-même. Celle d’une femme politique qui s’est imposée sur la scène nationale et internationale par son pragmatisme et son dynamisme. Mercredi 16 janvier, après le conseil des ministres ayant réuni le gouvernement du 4 janvier autour du président de la République Paul Biya à 11h au palais présidentiel, Célestine K. Courtès a tout de suite retroussé les manches de son boubou pour une descente sur la célèbre Avenue Kennedy.

C’était dans le cadre d’une visité d’évaluation des conditions de mobilité dans la ville de Yaoundé. La patronne du ministre de l'Habitat et du Développement urbain (Minhdu), a profité de cette rencontre pour échanger avec les commerçants de cette rue connue pour être l’une des plus embouteillées de la ville du fait de l’intense activité commerciale qui s’y déroule. Selon des sources du Jour, ce n’est pas la première descente de Mme Courtès sur le terrain depuis sa prise de fonction.

Elle travaille même le weekend. Le samedi 12 janvier, elle était sur le chantier de l’aménagement de la route jouxtant l'immeuble ministériel No 1 à Yaoundé. Le lendemain dimanche 13 janvier, elle est descendue sur le chantier de la route allant du marché Essos à Terminus Mimboman. Sur les photos publiées sur internet, on aperçoit le ministre dans un boubou jaune arpenté d’un pas ferme, les ruelles et les ponts de fortune de ce quartier populaire de Yaoundé. Les tas d’ordures amoncelées ça et là ne semblent pas la freiner dans sa progression. Elle s’imprègne des réalités de cet arrondissement.

Célestine Ketcha Courtès était accompagnée de ses plus proches collaborateurs. Notamment, le Secrétaire général du Minhdu et le directeur des Opérations urbaines dans ce ministère. Le maire de Yaoundé 4, Mme Amougou Noma a aussi été aperçue lors de cette descente. Au regard de ce qui précède, on peut dire que Célestine K. Courtés a déjà pris la pleine mesure des missions qui sont les siennes. En effet, en matière de développement urbain par exemple, le Minhdu est, entre autres missions, chargé : de l’élaboration et du suivi de la mise en oeuvre des stratégies d’aménagement et de restructuration des villes en relation avec les administrations concernées ; de l’élaboration et de la mise en œuvre des stratégies d’amélioration de la circulation dans les grands centres urbains avec les départements ministériels et les collectivités territoriales décentralisées concernées.

Approche participative, proximité, réactivité. Voilà en quelques mots résumés le style Célestine K. Courtès en ces premiers jours. Au Minhdu, c’est une ambiance de ruche qui prévaut. A notre passage, hier à 11h, le personnel prenait part à une réunion ayant duré plus de 2h. La patronne du Minhdu se sait très attendue. Notamment sur les questions de la collecte, du tri et du ramassage des ordures ménagères qui ont fait de Yaoundé l’une des villes les plus sales du pays ou encore la gestion des grands projets urbains. « Être membre d’un gouvernement est différent d’être à la tête de la mairie », a-t-elle précisé aux médias, consciente des challenges. « Je dois veiller à travailler en fonction des orientations du chef de l’Etat », dit-elle.

19janv.
Lire aussi dans la rubrique SOCIETE
Vidéo