Camer.be
LIBÉRIA :: La polémique George Weah :: LIBERIA
LIBÉRIA :: POLITIQUE
  • Source : Le Messager
  • vendredi 24 août 2018 13:11:00
  • 4002

LIBÉRIA :: La polémique George Weah :: LIBERIA

Ce vendredi, le président de la République va honorer ses deux anciens entraîneurs Claude le Roy et Arsène wenger en leur décernant la plus haute distinction du liberia. Une cérémonie qui divise le pays.

Elu président du Liberia en décembre dernier, l’ancien footballeur George Weah vient de s’offrir une polémique ces derniers jours en annonçant la venue des entraîneurs Arsène Wenger et Claude Le Roy à Monrovia ce vendredi pour y recevoir le titre honorifique le plus élevé du pays (Grand Commandeur et Chevalier de l’Ordre Humain de la Rédemption Africaine). Les deux techniciens ont joué un rôle majeur dans la carrière du Ballon d’Or 1995 puisque Le Roy a aidé Weah à son arrivée au Cameroun tandis qu’Arsène Wenger l’a recruté en Europe avec l’As Monaco.

Reste que ces distinctions sont loin de faire l’unanimité au Liberia où des voix s’élèvent pour critiquer Weah, accusé d’avoir seulement cherché à récompenser des hommes qui ont compté pour lui personnellement. « Ce titre, que la nation peut décerner aux Libériens et aux non-Libériens, ne devrait pas porter sur le lien personnel entre le président et Wenger ou Le Roy », s’est indigné le journal Front Page Africa dans un éditorial.

« Si Arsène Wenger et Le Roy n’avaient pas exposé George Weah, il ne serait pas la fierté de toute une nation aujourd’hui », a riposté le ministre délégué à la Jeunesse et aux Sports, Andy Quamie, « Ils ont aidé le Libéria d’une manière distinguée en aidant quelqu’un qui est devenu président de notre nation... Par conséquent, Arsène Wenger et Claude Le Roy ont grandement contribué à la fierté de notre nation. »

En dirigeant 16 joueurs africains entre 1996 et 2018, « Wenger a contribué au sport africain et donné plusieurs opportunités aux Africains », a ajouté le ministre de l’Information, Eugene Nagbe, tandis que la réputation de Le Roy n’est plus à faire sur le continent. Cette polémique ne gâchera la joie des deux techniciens, très fiers à l’idée d’être honorés par leur ancien prodige dans quelques heures…

24août
Lire aussi dans la rubrique POLITIQUE
Vidéo